Tag: Éditions Flammarion

TABACHNIK - Lachez les chiens

Maud TABACHNIK : Lâchez les chiens !

Une affaire sombre, coriace. Une France gâtée par la “peste brune” ? Un livre qui a plus de 20 ans et tellement c’est encore d’actualité.
James DICKEY : Délivrance

James DICKEY : Délivrance

Délivrance est le genre de roman noir qui te tient en haleine de la première à dernière page, qui te donne envie de revoir ce film
Philippe DJIAN : 2030

Philippe DJIAN : 2030

Avec 2030, Philippe DJIAN prend le tempo du moment, l’air du temps avec une certaine simplicité
Alexandre KAUFFMANN : Le troisième indic

Alexandre KAUFFMANN : Le troisième indic

Alexandre Kauffmann a suivi ces informateurs dans leurs affaires comme dans leur intimité, révélant, une part d'humanité bien cachée.
Gilles LEGARDINIER - Pour un instant eternite

Gilles LEGARDINIER : Pour un instant d’éternité

Gilles Legardinier nous entraîne, avec Pour un istant d'éternité, dans une histoire très rythmée, une intrigue qui nous tient en haleine du début à la fin.
Henri LOEVENBRUCK : Nous rêvons juste de liberté

Henri LOEVENBRUCK : Nous rêvons juste de liberté

Avec ce livre d'un nouveau genre, Henri Loevenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road-movie fraternel et exalté.
Henri LOEVENBRUCK : J'irai tuer pour vous

Henri LOEVENBRUCK : J’irai tuer pour vous

1985, le chaos, les otages au Liban, une série d'attentats frappent Paris. Galeries Lafayette, rue de Rennes, guerre des ambassades entre la France et l'Iran.
Danielle THIERY : Féroce

Danielle THIERY : Féroce

Un inconnu suit une petite fille. Il l'observe comme un animal. Il la veut, il l'aura.
Marin LEDUN - Ils ont voulu nous civiliser

Marin LEDUN : Ils ont voulu nous civiliser

Une histoire envoûtante où les éléments se déchaînent en même temps que les passions, au service d’une profonde humanité.
Michaël MENTION : Jeudi noir

Michaël MENTION : Jeudi noir

Michael Mention manipule son récit de sorte qu’on passe d’un documentaire à un roman noir puis à un drame psychologique.

Alfredo NORIEGA : Mourir, la belle affaire

Sur fond de ville déchirée par un relief chaotique, le premier polar équatorien publié en France, bat au rythme de vies qui s’entrecroisent.