Sophie LOUBIÈRE : Cinq cartes brûlées

1
380

« Sophie Loubière manipule son lectorat aussi bien que Laurence manipule ses carters, c’est te dire si ce thriller psychologique est sympathique à lire. »

Sophie LOUBIERE - Cinq cartes brulees
-

Présentation Éditeur

Laurence Graissac grandit aux côtés de son frère, Thierry, qui prend toujours un malin plaisir à la harceler et à l’humilier. Du pavillon sinistre de son enfance à Saint-Flour, elle garde des blessures à vif, comme les signes d’une existence balayée par le destin. Mais Laurence a bien l’intention de devenir la femme qu’elle ne s’est jamais autorisée à être, quel qu’en soit le prix à payer. Le jour où le discret docteur Bashert, en proie à une addiction au jeu, croise sa route, la donne pourrait enfin changer…

Thriller psychologique d’une rare intensité, Cinq cartes brûlées va vous plonger au cœur de la manipulation mentale. De celle dont on ne revient jamais indemne.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Fleuve
Date 16 janvier 2020
Éditions Pocket
Date 3 juin 2021
Pages 352
ISBN 9782265143968
Prix 19,90 €

L'avis de Jean-Marc VOLANT

Sophie Loubière sait toujours nous surprendre. Chaque publication de sa maison d’édition est une vraie surprise. Le sujet, l’ambiance du roman, ses personnages. Alors que ses nombreux lecteurs attendent avec impatience le troisième tome de sa trilogie amorcée avec « Black coffee » et « White coffee » (deux précédents ouvrages précédemment chroniqués sur Zonelivre), l’auteure française a préféré surprendre son lectorat fidèle avec un autre one-shot.
Avec cette nouvelle publication en librairie depuis le 16 janvier, Sophie Loubière nous fait rentrer de plain-pied et ce, dès le court et puissant prologue, dans l’histoire qui va composer les pages de son roman noir. Oui une nouvelle fois, c’est un roman noir. Un roman à l’atmosphère sombre comme elle sait les écrire avec une intrigue tortueuse à souhait.

L’histoire d’une jeune femme prénommée Laurence, que l’on va découvrir au fil des pages grâce à un récit raconté à partir des souvenirs de celle-ci… Avec une enfance malmenée et tyrannisée par son grand frère Thierry, de l’abandon du père de la sphère familiale, Laurence va en garder des traces toute sa vie durant et elle devra lutter de toutes ses forces pour s’en échapper. Côtoyant, au fil des années une multitude de gens, Laurence va chercher à s’en sortir coûte que coûte, au péril de sa vie.

Comme à chaque roman, Sophie Loubière donne la part belle à ses personnages. C’est une constante chez l’auteure : une obligation au-delà du récit et de l’histoire à raconter. Sans ce profond travail sur ses héros de papier, cette sombre histoire n’aurait pas la même saveur. Au fil des pages et du ton donné par des chapitres symbolisés par une carte à jouer, ses personnages principaux et secondaires se meuvent à loisir : ils tournoient, ils gesticulent, ils se désagrègent, ils ressuscitent.

Cette éprouvante lecture nous fait passer par tous les stades de l’émotion : de la plus simple à l’incompréhension la plus totale devant le vécu de la nouvelle héroïne de ce roman noir sous tension.
Sophie Loubière n’a vraiment pas son pareil pour nous raconter des récits édifiants : des récits qui sont souvent tirés de faits divers. Même le plus minime de ces faits quotidiens, auxquels la romancière est beaucoup attachée, est un puissant vivier d’histoires à vous couper le souffle.

Alors prenez le risque de vous brûler les doigts avec le nouveau roman noir de Sophie Loubière
Des ténèbres peuvent surgir la lumière… mais pas toujours.

L'avis de Stanislas PETROSKY

Je suis bourré de vices, je l’avoue et sincèrement, je m’en cogne. Si je te dis cela, c’est parce que l’héroïne de ce bouquin est croupière, elle s’occupe d’une table de blackjack, et le jeu fait partie de mes vices.

Derrière la table, les joueurs ne voient que leurs cartes et celle de la banque, Laurence, la croupière, personne ne la regarde, pourtant, avec son physique, son poids, on la remarque.

Laurence qui traîne un lourd passé, une vie tourmentée qui l’a rendue obèse, lui a donné la bouffe comme palliatif. Lorsque sa santé est en jeu, que rester comme cela devient trop dangereux, Laurence n’a pas d’autre choix que de maigrir. Que de se transformer, d’essayer de prendre une revanche sur sa morne existence.

Sophie manipule son lectorat aussi bien que Laurence manipule ses carters, c’est te dire si ce thriller psychologique est sympathique à lire.

Cinq cartes brûlées, un roman qui te plonge au cœur du jeu, du parcours du combattant auquel se livre la personne atteinte d’obésité morbide, et de la soif de vivre ce que la graisse, le regard des autres, interdisait…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.