Sophie HENAFF : Rester groupés

0
365
FRANCE

Un polar un peu inhabituel, drôle, pétillante, sous la plume fort sympathique, drôle, pétillante de Sophie Henaff

INFOS ÉDITEUR

Sophie HENAFF - Rester groupes
Rester groupés
15

Parution aux éditions Albin Michel en mars 2016

Parution aux éditions Livre de poche en mars 2017

Ca bouge au 36 Quai des Orfèvres. De nouvelles recrues rejoignent les rangs de la brigade maudite du commissaire Anne Capestan, dont Saint-Lô, sorti de l’hôpital psychiatrique dans la peau de d’Artagnan et Ratafia, rat policier. Sale affaire pour l’équipe de bras cassés : trois assassinats éparpillés sur le territoire. Un point commun : le tueur a prévenu ses victimes. Cerise sur le gâteau : l’ex beau-père de Capestan est l’une d’elles. Humour, dérision, suspense, après le succès de Poulets grillés, prix Polar en séries, Sophie Hénaff récidive !

(Source : Albin Michel – Pages : 336 – ISBN : 978-2226320926 – Prix : 18,50 €)

L’AVIS DE LEA D.

Après avoir dévoré Poulets grillés, je ne pouvais pas manquer cette suite !

Au sein de la brigade dirigée par Anne Capestan, le moral est au plus bas. Leur enquête précédente les a conduits à inculper un autre policier comme coupable. Au lieu d’être féliciter pour avoir résolus une enquête qui piétinait depuis des années, tous leurs collèges du 36 Quai des Orfèvres les voient comme de traîtres.

Mais bientôt, une nouvelle enquête se présente à eux, ainsi que l’occasion de travailler avec d’autres brigades et, peut-être, de redorer leur image. Cette enquête ? Déjà déterminer pourquoi un homme a trouvé son nom gravé sur un monument aux morts, mais surtout savoir qui a tué Serge Rufus, le père de l’ex-mari de Capestan…

Rester groupés s’avère aussi bon que Poulets grillés ! On retrouve les mêmes personnages déjantés et un peu fracassés, auxquels s’ajoutent quelques nouveaux, comme un rat ou un policier sorti d’HP parce qu’il se croit de l’époque de d’Artagnan. Une fine équipe ! Chacun a ses ennuis, ses qualités ou ses défauts, mais lorsqu’ils sont tous ensembles, cela donne une équipe anticonformisme mais avec des résultats indéniables. L’équipe va se lancer dans cette enquête et va réussir à faire remonter des vengeances, secrets, et autres magouilles. Tout cela malgré les bâtons dans les roues par les autres brigades… Sensé être une coopération entre collègues, la Crim et les autres gendarmes sont peu disposés à partager les informations qu’ils trouvent ! Mais on peut être plusieurs à jouer à ce jeu : grâce à leurs méthodes peu orthodoxes, la brigade de Capestan arrive à trouver des indices. Des indices qu’ils ne partageront pas toujours entièrement avec leurs collègues si peu agréables !

Sophie Hénaff arrive à faire avec Rester groupés un livre savoureux, remplis d’actions, un rythme enlevé, beaucoup d’humours, mais surtout des personnages tous plus captivants et attachants les uns que les autres.

J’espère voir arriver une suite très prochainement !


L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Sophie Hénaff, fort de son immense succès avec le premier opus de sa joyeuse bande de flics du 36 “Poulets grillés”, nous revient avec un nouveau roman policier pas comme les autres.

Oui ce roman n’est pas comme les autres, car il y a dans ce polar, une ambiance de joyeusetés, d’humour bon enfant et le tout est bien loin des polars habituels (je parle bien des romans d’enquête de flics).

Pour ma part c’est une découverte des livres de la romancière française, et je dois dire que j’ai été agréablement surpris par ce ton très particulier et que l’on retrouve dans les romans policiers (du moins pour ceux que je connais en lecture) qui savent sortir des sentiers battus. Ils y en a peu à ma connaissance qui aborde une enquête policière de cette façon. Il faut dire que l’auteure nous mets en scène une joyeuse bande de flics du 36, sous les ordres du commissaire Anne Capestan. Une bande de joyeux drilles, de bras cassés et qui sont un peu, les boucs émissaires du quai des orfèvres. Cette bande de policiers (des hommes et des femmes) n’est pas comme les autres et on le ressent tout au long du roman. Tout de suite, la romancière nous mets dans cette joyeuse ambiance et on prend très vite connaissance des personnages principaux de ce polar, même si habituellement, je peux m’habituer à faire connaissance avec des personnages réguliers en lisant un roman au hasard, j’avoue que cette fois ci, j’aurais du faire connaissance avec le premier roman de l’auteure, pour mieux m’approprier cette bande de joyeux policiers.

Mais qu’importe.

Au fur et à mesure des premières pages de ce polar qui démarre sur les chapeaux de roues, je me suis vite senti à l’aise et j’ai pris un vrai bon plaisir à suivre tous les personnages de cette joyeuse équipe, tout au long de leur difficile enquête, dans laquelle un tueur tue “à tout va”, prévenant toutefois ses victimes de ses futurs méfaits. Cette enquête va se corser quand elle va mêler un des membres de la famille du commissaire Capestan.

Au final, j’ai eu un immense plaisir de découvrir la plume de Sophie Hénaff.

Une plume fort sympathique, drôle, pétillante. Avec des dialogues bien sentis, des personnages bien sympathiques à suivre également (entre les anciens de l’équipe et l’arrivée d’un petit nouveau, pas piqué des hannetons…) Tout cela au service d’une intrigue qui tient très bien la route, originale et que l’on suit avec plaisir.

Si vous voulez lire un polar un peu inhabituel (surtout si vous êtes fan du genre) je ne peux que vous recommander de lire les deux romans de cette romancière “bien de chez nous”… Moi je vais me précipiter sur les premières aventures de ces joyeux drilles du 36 !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here