Sophia MAVROUDIS : Stavros

0
46
France
Sophia MAVROUDIS - Stavros -
-
  • Éditions Jigal le 10 septembre 2018
  • Pages : 240
  • ISBN : 9782377220434
  • Prix : 17,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Le passé de Stavros Nikopolidis ressurgit : le meurtrier de son épouse refait surface et le commissaire n’a plus que la vengeance en tête.

Athènes, à l’aube… Un morceau de la frise du Parthénon a disparu et le cadavre d’un archéologue gît au pied de l’Acropole. Le passé du commissaire Stavros Nikopolidis vient de ressurgir violemment !
En effet, quelques années auparavant, sa femme Elena – alors responsable des fouilles archéologiques – disparaissait mystérieusement au même endroit. Depuis, Stavros n’est plus que l’ombre de lui-même…
Mais aujourd’hui les signes sont là. Rodolphe, le probable meurtrier, son ennemi de toujours, est revenu.
Stavros, véritable électron libre, impulsif, joueur invétéré de tavli et buveur impénitent, n’a plus que la vengeance en tête ! Flanqué de ses plus fidèles collègues – Dora, ancienne des forces spéciales, Eugène le hackeret Nikos l’Albanais –, soutenu par son amie Matoula, tenancière de bar au passé obscur, et malgré l’étrange inspecteur Livanos, Stavros va enfin faire sortir de l’ombre ceux qui depuis tant d’années pourrissent sa ville ! Mais la vie révèle parfois bien des surprises…
Avec cette tragédie grecque des temps modernes, c’est toute l’âme d’une Grèce épuisée par des années d’austérité qui ressort avec force des pages de ce remarquable premier roman !

Plongez au coeur d’Athènes, son Parthénon et son Acropole, et suivez les investigations de Stavros et ses fidèles collègues, bien décidés à faire sortir de l’ombre ceux qui depuis tant d’années pourrissent leur ville !

L’AVIS JEAN-MARC VOLANT

Une nouveauté de lecture de la part de Jigal Polar, c’est toujours une bonne surprise et je remercie encore Jimmy Gallier, directeur de publication de cette sympathique maison d’édition de me faire découvrir dès que possible leurs nouveautés parues.

Première découverte pour le premier roman de Sophia Mavroudis avec ce personnage de flic, le commissaire Stavros Nikopolidis. Avec un patronyme pareil, nul doute que l’on sait que l’on va partir en voyage en abordant cette nouvelle lecture. Et pour cause, oui nous partons en Grèce, proche d’Athènes, berceau de la belle Acropole, connue du monde entier. Au pied de ce monument de la Grèce antique, un cadavre, celui d’un archéologue. Et pour Stavros, c’est le difficile et éprouvant retour à de mauvais souvenirs, celui de sa femme disparue sans laisser de traces. Du fait de ce meurtre, un autre personnage qui fait partie de la vie intégrante du commissaire revient le hanter… et notre commissaire de douter, de saborder sa vie professionnelle et privée pour résoudre cette enquête pleine de danger.

J’avoue, j’ai pris un bon plaisir à découvrir ce personnage de flic, en roue libre, libre de ses envies, de ses résolutions (attention ce n’est pas l’inspecteur Harry non plus !) et désireux à tout prix d’arriver à ses fins pour résoudre cette enquête. Avec son équipe (qui a fort à faire pour contenir les envies suicidaires de leur chef) j’ai pris plaisir à suivre ce récit mené tambour battant sur un rythme endiablé et une bonne dose d’action, de suspense, avec un soupçon de violence et une foule de personnages qui tout au long de ce polar, se croisent et recroisent.

Bref, un excellent moment de lecture et un personnage de flic que l’on aimerait retrouver. Est-ce l’envie de l’auteure ? Espérons-le pour… mon plus grand plaisir (oui un peu d’égoïsme, ca fait pas de mal non ?)

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici