Anne HOLT : Bienheureux ceux qui ont soif…

0
66
Norvege

INFOS ÉDITEUR

anne holt-bienheureux-ceux-qui-ont-soif

Parution aux éditions Odin en mars 2000

Parution aux éditions Points en septembre 2002

Traduit du norvégien par Gro Tang

Oslo, la chaleur d’un printemps exceptionnel pèse sur la ville. L’inspectrice Hanne Wilhelmsen va se trouver confrontée à deux affaires difficiles. D’une part, les ” massacres du samedi ” après lesquels on découvre, en des endroits différents, d’énormes quantités de sang mais pas de cadavre… D’autre part, une jeune femme violée dans des conditions atroces. Le portrait robot du violeur est trop vague pour être utile, et le désir de vengeance de la victime et de son père inquiète l’inspectrice : ils pourraient bien faire justice eux-mêmes…

Un roman troublant sur le racisme ordinaire et les agressions sexuelles. Mais aussi un polar qui dénonce les dysfonctionnements du système judiciaire norvégien.

(Source : Points – Pages : 230 – ISBN : 978-2020395120 – Prix : 6,60 €)

L’AVIS DE CATHIE L.

Le titre est une citation de la Bible, Mathieu, 5,6: ” Bienheureux ceux qui ont soif de justice car ils seront rassasiés.”

L’action se passe du dimanche 9 mai au jeudi 10 juin, en pleine canicule. Une affaire de viol sur laquelle se greffe une affaire de racisme, deux sujets toujours d’actualité – malheureusement !

Bienheureux ceux qui ont soif est le deuxième roman d’Anne Holt, le deuxième également de la série ” Hanne Wilhelmsen”. C’est un livre pathétique, dont l’intrigue porte le poids des affaires de viol, plutôt récurrentes dans la carrière d’Hanne puisque c’est la 42e dont elle ait à s’occuper depuis qu’elle fait partie de la police: ” Le viol était vraiment la pire des choses. Un meurtre, c’était différent. D’une certaine façon, elle pouvait comprendre un meurtre. Un moment de rage sauvage et incontrôlable, une émotion violente, une agressivité accumulée depuis des années. C’était en quelque sorte compréhensible. Mais un viol, non!”…

L’article se trouve sur Zonelivre Nordique, cliquez sur le lien ci dessous pour lire la suite…

Anne HOLT : Bienheureux ceux qui ont soif…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici