Sandrine DESTOMBES : Ils étaient cinq

0
83
France
Sandrine DESTOMBES - Ils etaient cinq
-
  • Éditions Nouvelles Plumes le 20 septembre 2018
  • Éditions Pocket le 14 février 2019
  • Pages : 384
  • ISBN : 9782266291873
  • Prix : 7,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Le capitaine Antoine Brémont observe, impuissant, un inconnu se faire torturer. C’est à lui et à personne d’autre que les agresseurs ont envoyé la vidéo. Un SMS lui indique où se trouvent la victime, vivante, mais dans le coma, ainsi qu’une femme séquestrée. Les ravisseurs ont promis d’autres violences…

Pour les arrêter et mettre un terme au massacre, le capitaine Brémont doit comprendre ce qui les anime. Ils l’ont choisi comme interlocuteur privilégié et ce n’est pas un hasard. Mais est-il prêt affronter ses propres cauchemars ?

L’AVIS DE YANNICK P.

Après les Jumeaux de Piolenc, je continue ma découverte des ouvrages de Sandrine Destombes.

Tout commence par une vidéo adressée au Capitaine de gendarmerie Antoine Brémont. Un flic dont la froideur n’a d’égale que sa rigidité. Par ses yeux, nous découvrons un homme torturé, et un message. C’est le début. Messages et victimes se succèdent. Crimes sectaires, vengeance, Brémont et ses adjoints Nguyen et Rocca, doivent attendre les victimes suivantes pour progresser.

Sandrine place ses cartes et s’éloigne des images insoutenables. Elle tisse son intrigue en y ajoutant le personnage de Sophie qui rappelle à Bremont sa première épouse et lui suscite des émotions qui le troublent.

En tant que lecteur, tu cherches. Et puis si tu trouves, ce n’est pas franchement grave. Car la narration est belle, le rythme de Ils étaient cinq est rapide. Aucun temps mort. On se glisse dans la tête d’Antoine Brémont. Comme à chaque fois, Sandrine nous éloigne de la capitale. Cette fois, elle nous conduit jusqu’en Suisse. Petit à petit, au rythme des personnages, Sandrine augmente la pression. Elle montre dans ce thriller qu’elle maitrise à merveille l’art du suspense. Comme Antoine, on tente de comprendre la motivation des bourreaux. C’est intelligent et Ils étaient cinq s’est révélé une belle surprise.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.