Robin McKINLEY : Belle

2
338
Flag-ETATS-UNIS

INFOS ÉDITEUR

belle - Robin McKINLEY

Parution aux éditions Mnémos en avril 2011

Parution aux éditions Pocket en juin 2015

Traduit par Sophie Dalle

Belle était loin d’être aussi jolie que ses soeurs.

A quoi bon ?

Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.

Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois.

Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux.

Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée :

« Belle, voulez-vous… ? »

Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

(Source : Mnémos – Pages : 240 – ISBN : 9782354081126 – Prix : 17,30 €)

L’AVIS DE LEA D.

Ce roman de Robin McKinley est paru dans les années 1993 environ, avant d’être réédité à partir des années 2000.

Le conte de la Belle et de la Bête a connu de nombreuses variations, que ce soit au cinéma, au théâtre ou dans les livres. On peut citer notamment le film de Jean Cocteau ou l’animation de Disney, sans conteste l’un de mes dessins animés préférés. Robin McKinley revisite cette histoire à sa façon dans Belle, tout en respectant les grandes lignes.

Belle est une petite fille, puis une jeune fille, qui grandit auprès de ses deux sœurs et de son père. Aux mondanités et robes, elle préfère les livres et les cheveux. Si elle n’est pas aussi belle que ses sœurs, elle se rattrape avec une grande intelligence. Lorsque le commerce de son père fait faillite, ruinant la famille, la famille doit aller habiter une simple maison dans un petit village au fond des bois. La vie s’écoule paisiblement, la famille s’accoutume à cette vie différente… Mais malheureusement, jusqu’à un nouveau coup de foudre : le père revient d’un voyage, où il dormi pendant une nuit dans un château. La Bête qui y habite, furieuse qu’il ait volé une rose, l’oblige à choisir. Soit il reste là-bas, soit une de ses filles doit y aller. Belle, par amour pour son père, se dévoue et part vivre au château de la Bête.

La Belle et la Bête est un de mes dessins animés préférés, j’ai toujours été transportée par la magie de l’histoire. Alors quand Mnémos a publié ce petit récit d’un peu plus de 200 pages en 2011, je me suis précipitée dessus immédiatement. Surtout que la couverture est particulièrement magnifique ! Le torse d’une jeune femme, la robe magnifique, les griffes… Tout correspond parfaitement à l’idée que je me fais de l’histoire !

Pour ce qui est de l’écriture proprement dite : spécialisée dans la réécriture des contes et mythes, Robin McKinley nous fait redécouvrir une histoire. On peut se demander si le véritable conte se finit véritablement de cette manière, mais Belle est un pur bonheur de lecture. Alors qu’importe le conte originel ? (Même si je serais très curieuse de découvrir la toute première version de cette histoire !). Belle est une histoire magnifique, touchante, empreinte de rêve et de magie. Robin McKinley nous entraîne dans une superbe histoire, j’ai tout vécu aux côtés de Belle : la perte de la richesse de sa famille, son effroi vis-à-vis de la Bête lors de leurs premières rencontres, sa peine à refuser ses demandes, la beauté du palais et des paysages, son plaisir à découvrir l’immense bibliothèque du palais… Tout cela est merveilleusement décrit ! Avec beaucoup de sensibilité, on suit l’évolution de personnages pour qui la vie n’est pas toujours rose. Le plus émouvant est bien sûr la relation entre Belle et la Bête, qui s’approfondit à chaque rencontre. Belle est une jeune femme très intelligente, très proche de son père et de ses sœurs. Car contrairement à beaucoup de versions, ses sœurs ne sont pas d’horribles mégères, mais de jeunes femmes très gentilles et qui tiennent énormément à leur petite sœur. De son côté, la Bête est très austère, mystérieuse, secrète. Sa rencontre avec Belle va le bouleverser et ouvrir des portes qu’il croyait fermer pour toujours. C’est un personnage captivant, de loin mon préféré !

Grâce à Belle, je suis retombée dans un monde magnifique, plein de douceur et de magie. C’est un conte de fée est un chef d’œuvre, vibrant et touchant. Je n’ai pas vu les pages se tourner, et j’aurais souhaitée en avoir beaucoup plus ! C’est une très belle réécriture, pour un conte de fée qui reste toujours actuel, et je pense que nous serons nombreu(ses)x à rêver des personnages, de leur histoire amour, et surtout, surtout, de la magnifique bibliothèque de la Bête !

Un très beau récit, à lire impérativement !

Advertisement

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.