Raphaël GLUTZ : La menace Bluewaters

1
157
Suisse

Raphaël Glutz nous livre ici un thriller vibrant sur fond de complots et de manipulations, le personnage principal s’engage dans une course contre la montre pour retrouver son amour qui a été enlevée et combattre ceux qui cherchent à lui nuire.

Raphael GLUTZ - La menace Bluewaters
La menace BlueWaters
  • Éditions Incartades(s) éditions le 13 mars 2018
  • Pages : 250
  • ISBN : 9782376100430
  • Prix : 19,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Bel homme, sportif, le milliardaire James Schwarz, président du BlueWaters Group à seulement trente-six ans, doit uniquement sa réussite à son intelligence et à sa persévérance. Après des années de recherches et d’efforts, il parvient à développer une formule chimique qui révolutionne les industries automobile et pétrolière.

Mais le jour où il est victime d’un grave accident de la route, sa vie bascule. Pour le sauver, Mary, sa compagne, chercheuse à la tête d’un projet top secret pour le groupe MilProjects, implante dans son cerveau une puce encore jamais testée sur l’homme.

Après l’opération, il se réveille seul chez lui, perdu entre imagination et réalité. Le doute commence à s’installer. Pourquoi ses collaborateurs cherchent-ils soudain à obtenir la formule qu’il est seul à connaître dans son intégralité ? Pourquoi se sent-il si faible ? Où est Mary ? Était-ce vraiment un accident ?

 Lorsqu’il comprend qu’il a été manipulé et que sa vie est en danger, il apprend que la femme qu’il aime a été enlevée. Il doit alors découvrir qui cherche à lui nuire et pourquoi, pour la retrouver.

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

« La menace Bluewaters » est le premier roman de Raphaël Glutz. Touche-à-tout, l’auteur français se décide à prendre sa plume et à se lancer dans un genre littéraire (qui nous plait à Zonelivre bien sûr) mais surtout à un large public avide de sensations fortes.

Avec un pitch comme celui-ci, nul doute que le jeune romancier trouvera son public, pour peu qu’il ne soit pas trop exigeant. Pourquoi dis-je cela ? Non pas que je n’ai pas aimé ce premier roman loin de là, simplement il n’est pas exempte de défauts, consécutifs trop souvent dans une première publication et dans le genre cité. Si l’auteur a choisi la voie du divertissement pur et dur pour son nouveau public, on peut regretter d’avoir fait preuve de peu d’initiative pour redorer ce type de sujet qui fleure bon la série B. Un roman fait de suspense, de rebondissements, avec des gentils bien gentils et bien héroïques, et des méchants bien méchants comme il faut, à la limite de la caricature parfois, tels que l’on peut les voir dans les séries B de films d’action. Certes, il faut reconnaitre à l’auteur un sens du rythme, de l’efficacité pour faire plaisir à son lecteur (ou lectrice, la lecture d’un thriller c’est mixte rappelons-le).

Au final, on a droit à un roman d’action bien sympathique à lire, si on n’est pas trop exigeant sur l’écriture et les dialogues… De l’action à foison, un héros qui n’a pas froid aux yeux et la lutte sempiternelle entre le bien et le mal dès qu’il s’agit d’exploiter l’humanité : si vous aimez ces ingrédients de lecture, ce premier thriller devrait vous plaire.

Raphaël Glutz aura toutefois réussi son pari de divertir son lectorat si celui-ci n’est pas trop difficile, malgré tout. Si c’est l’ambition de Raphaël Glutz, le pari est réussi.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.