Raf VALLET : Mort d’un pourri

0
121
Raf VALLET : Mort d'un pourri
-

Présentation Éditeur

L’assassinat d’un promoteur immobilier et la disparition d’un précieux cahier dans lequel il notait tout un tas de petits secrets mettent le gotha politico-financier sur les dents : ceux qui craignent pour leur avenir comme ceux qui voudraient assurer le leur en mettant la main sur ce trésor.Puis, un député véreux et suspect numéro un est liquidé à son tour.La fille du promoteur et le bras droit du politicard feraient de parfaits coupables, mais ni l’un ni l’autre n’ont l’intention de servir de boucs émissaires…

Ce roman, à l’humour grinçant, emblématique du polar français des années 70, a été porté à l’écran par Lautner et Audiard, et a réuni Alain Delon, Stéphane Audran et Ornella Muti.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Gallimard, Série Noire
Date octobre 1972
Éditions Gallimard, Série Noire
Date 4 novembre 2021
Pages 304
ISBN 9782072944437
Prix 14,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Bravo à la Série Noire de rééditer ce livre, et aussi Adieu poulet. Deux classiques des années 70 que l’on connaît surtout pour leur adaptation cinématographique.

Je dois avouer que je garde un souvenir moindre du film Mort d’un pourri que d’Adieu poulet, je ne pourrais donc pas faire de comparaison comme la dernière fois…

Une fois de plus Vallet s’attaque à la corruption, le fric qui gangrène le bâtiment et la politique, les vilaines « petites » magouilles de ces grands messieurs. Il le fait avec cynisme et humour noir.

Quand un pourri note toutes ses malversations et à qui elles ont servi sur un cahier, ça commence à faire du vilain dans le monde des voyous et de l’élu, surtout quand le type s’est fait refroidir et qu’on a piqué son petit journal intime. Ça réveille les mauvaises pensées, les coups bas pleuvent et les salauds tombent comme les feuilles mortes en automne.

Un grand roman noir, que l’on doit considérer comme un classique du genre. Quand tu lis ce livre, que tu croises le personnage de Xav, tu captes tout de suite pourquoi Alain Delon a produit le film et endossé le rôle !

Tat qu’on y est madame la Série noire, ce serait possible de continuer et de nous rééditer Pouce ! Toujours de Jean Laborde, mais cette fois, sous le pseudonyme de Jean Delion. Parce que ce roman, il a donné aussi un grand film, Le Pacha, et j’aimerai beaucoup le relire, merci.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.