Patrick GRAHAM : L’évangile selon Satan

0
116
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Patrick GRAHAM - evangile selon Satan
L'Evangile Selon Satan – Prix Maison de la Presse 2007

Parution aux éditions Anne Carrière en janvier 2007

Parution aux éditions Pocket en janvier 2008

1349, année de la grande peste noire, couvent des Augustines de Bolzano. Entrée en possession d’un Evangile apocryphe, Mère Yseult de Trente, la supérieure, s’emmure vivante avec le manuscrit pour échapper au massacre de sa congrégation par un moine démoniaque. Le tueur crucifie ses victimes et porte les signes des adorateurs du Diable.

2006, Hattiesburg, Maine. Rachel, l’assistante du shérif du comté, enquête sur la disparition de quatre jeunes serveuses. Elle disparaît à son tour. Marie Parks, profileuse au FBI qui possède des dons de médium et s’est spécialisée dans la traque des cross-killers (tueurs en série qui voyagent) est chargée d’enquêter sur la disparition de Rachel.

Elle retrouve son corps torturé et la dépouille des quatre disparues crucifiées dans une crypte. Le tueur, abattu par le FBI, est un moine qui porte les signes du Diable.

Quelques jours plus tard, au Vatican, le cardinal Oscar Camano, patron de la Congrégation des miracles, apprend que les quatre jeunes femmes assassinées sont les religieuses qu’il avait envoyées aux Etats-Unis pour enquêter sur la vague de meurtres qui frappent l’ordre des Recluses, un ordre très ancien chargé depuis le Moyen Âge de protéger et d’étudier les manuscrits interdits de la chrétienté.

Il confie au meilleur de ses exorcistes, le père jésuite Carzo, le soin de retrouver la trace de cet Evangile que l’Eglise a perdu six siècles plus tôt. L’enquête de Parks et celle de Carzo vont se croiser et les mener des Rocheuses jusqu’au couvent de Bolzano et à la bibliothèque secrète du Vatican.

Que contient cet Évangile de si dangereux pour l’Église ?

(Source : Anne Carrière – Pages : 530 – ISBN : 978-2843373800 – Prix : 21,50 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Un thriller captivant !

1346. Une moniale qui s’emmure pour échapper au danger serrant contre elle un étrange manuscrit. Le Mal a complètement envahit son couvent.

2006. Marie utilise ses pouvoirs médiumniques pour retrouver les victimes d’un sérial-killer : il lui suffit de toucher une surface pour ressentir les événements qui se sont déroulés. Son pouvoir peut être à double tranchant…

A cette même période, le père Carzo, exorciste, parcoure le monde pour combattre le Mal sous toutes les formes.

Dès les premières lignes, j’ai été prise par l’atmosphère captivante et angoissante de L’Evangile selon Satan. J’ai eu l’impression d’être à côté de la moniale emmurée puis d’être aux côtés de Marie dans la forêt.

Le roman est très dense, on ressent la générosité de l’auteur et son envie de faire plaisir au lecteur. Le seul bémol est la partie qui concerne le vatican et le « complot » : ce lieu et ce thème ont tellement été évoqués qu’il est difficile de se démarquer des autres écrits.

Le suspense du roman reste malgré tout intense jusqu’à la dernière page.

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.