Agatha CHRISTIE : Un meurtre est-il facile ?

1
652
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

Un meurtre est-il facile - agatha christie

Dernière éditions aux éditions Le Masque en mars 2014

Traduit par Gérard de Chergé

Luke Fitzwilliam n’a pas voulu croire la vieille demoiselle Pinkerton quand elle affirmait qu’un meurtrier sévissait dans le paisible village de Wychwood et que le médecin serait sa prochaine victime. D’ailleurs elle allait se rendre à Scotland Yard. Mais Mademoiselle Pinkerton n’a pas eu le temps de parler à la police, elle a été renversée par une voiture et tuée sur le coup. C’est le hasard a alors pensé Fitzwilliam, jusqu’à ce qu’il tombe, en lisant le Times, sur l’annonce du décès brutal du Dr. Humbleby… médecin à Wychwood !

(Source : Le Masque – Pages : 230 – ISBN : 9782702440902 – Prix : 5,60 €)

L’AVIS DE PIERRE-MARC PANIGONI

Veux-tu participer à un cycle Agatha Christie ? Comment ne pas se laisser tenter ?

Le choix est grand dans ses écrits. J’ai fait le choix de me replonger dans un pour lequel j’ai un petit faible, et surtout dans lequel il n’y a pas d’Hercule Poirot ou de Miss Marple.

Pourquoi ce choix ?

J’ai le sentiment que dès qu’on parle d’Agatha Christie, on pense immédiatement à ces 2 personnes emblématiques, et cela est dommage car cela fait de l’ombre à tous les autres livres, qui sont également de grandes qualités, comme celui-ci.

Tout commence donc dans le train ou une vieille dame qui se confie à son voisin de voyage, Luke Fitzwilliams, ancien policier en Orient, au sujet d’une série de morts suspectes dans son village, et semble savoir qui seront les prochains. Arrivée à Londres, cette dernière n’a pas le temps d’aller prévenir Scotland Yard car elle meurt écrasée dans les rues de Londres. Ce décès accidentel, ajouté à celui du prochain sur la liste supposée de la vieille dame, motive Luke à mener l’enquête.

L’intrigue est classique, surtout chez cette auteur, mais elle est une nouvelle fois bien ficelée, même assez bien construite. En effet, la succession de morts très suspectes fait évoluer notre point de vue sans pour autant dévoiler la clé de l’affaire.

Cette dernière sera également logique et vraisemblable ce qui ne gâche rien à l’affaire

Derrière l’enquête en tant que telle, nous découvrons également un village peint avec l’humour subtil et léger dont Agatha Christie fait souvent preuve. Ce petit village forme un décor confiné, qui sans être un huis clos, contient toutes les parties de l’enquête, et dans lequel tous les habitants ont des mobiles et peuvent donc être potentiellement les coupables.

Comme j’en parlais précédemment, l’intrigue est classique, mais représente assez bien , pour moi, l’ensemble de l’œuvre d’Agatha Christie, car tout se passe dans un espace restreint, avec un public limité et dans lequel tout le monde peut être le coupable.

Au final, j’ai apprécié de redécouvrir cette œuvre agréable qui se lit rapidement.

Sponsor

1 COMMENTAIRE

  1. J’aime bcp les livres d’Agatha Christie aussi ! Et il me faudrait que je m’y replonge de nouveau cette année !
    soit avec des relectures ou des inédits comme celui que tu viens de chroniquer. La Dame a été très prolifique, il y a de quoi lire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.