Nick GARDEL : Fourbi étourdi

0
137
Nick GARDEL - Fourbi etourdi
Fourbi Etourdi

Présentation Éditeur

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard.Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Alors entre les deux furieux qui l’ont pris en chasse, le début des pèlerinages vers Compostelle et la bénédiction du nouveau Pape, il se peut que cette année Pâques soit moins conventionnel qu’à l’accoutumée…

Une promenade joyeuse et meurtrière, parsemée de sirène électrifiée, de gorgone nymphomane, de dieu nordique peroxydé avec une touche de sadisme italien.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Caiman
Date 1 mars 2017
Pages 224
ISBN 9782919066575
Prix 12,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Parce qu’il a décidé de porter secours à son pote, Jean-Édouard, dit Jed, va piquer une voiture…

Mais quand on est pas doué pour ce genre de sport, que l’on ne sait pas ouvrir une bagnole pourvue d’alarme et autres fermetures centralisées, on se replie sur une antiquité. On a tous vu qu’avec un truc comme un cintre, par exemple, on pouvait violer ces vieilles dames de mécanique. Alors Jed pique une DS Pallas… Vous savez cette voiture où l’on sent les coussins d’huile sous notre cul.

Mais il fallait prendre n’importe laquelle, sauf celle-ci…

Parce qu’il n’est pas normal du tout qu’une antiquité de cet âge dispose en un d’un sac US bourré de deux-cent-mille euros en petite coupures, en deux du cadavre d’un curé cul nu dans le coffre.

C’est donc le départ d’un road-movie on ne peut plus déjanté et drôle. Une aventure policière et burlesque. Un roman à la Fantasia chez les ploucs.

Une drôle de balade où l’on croise des personnages plus farfelus les uns que les autres. C’est un peu comme si les Pieds Nickelés poursuivait Gaston Lagaffe, pour vous donner un peu le thème. On a une intrigue qui tient la route, mais l’écheveau de l’évêché est déroulé avec humour et cynisme…

C’est bien écrit, avec cette pointe d’argot qui me sied à merveille, des bonnes répliques. C’est une lecture bonheur, celle qui vous fait sourire.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.