Naoki URASAWA et Osamu TEZUKA : Pluto

Japon

INFOS ÉDITEUR

Pluto
Tome 1 (février 2010) [amazon template=image&asin=2505002096] Tome 2 (février 2010) [amazon template=image&asin=250500210X] Tome 3 (avril 2010) [amazon template=image&asin=2505008728] Tome 4 (juillet 2010) [amazon template=image&asin=2505009120] Tome 5 (octobre 2010) [amazon template=image&asin=250500966X] Tome 6 (janvier 2011) [amazon template=image&asin=2505010285] Tome 7 (avril 2011) [amazon template=image&asin=2505010811] Tome 8 (juillet 2011) [amazon template=image&asin=2505011788]

Parution aux éditions Kana à partir de février 2010

Série en 8 tomes

Dans un monde futuriste où les robots vivent comme des humains, des crimes mystérieux se succèdent.

Des robots et des chercheurs renommés sont assassinés dans des circonstances très étranges.

Toutes les victimes sont retrouvées avec un ornement en forme de cornes sur leur tête. Gesicht, un inspecteur robot, est chargé de l’affaire.

Il découvre que les victimes sont des vétérans du dernier conflit d’Asie centrale, et que les robots visés sont les sept robots les plus puissants de la planète, dont il fait lui-même partie !

L’inspecteur Gesicht part alors à la rencontre des personnes et robots menacés pour tenter de les protéger du danger.

(Source : Kana)

L’AVIS DE LUCIE MERVAL

Des hommes ou des machines, lesquels s’avèrent les plus dangereux ?

Dans un monde où humains et robots vivent en harmonie, où les robots ont vu leurs droits légalisés, des meurtres particulièrement sordides sont commis, avec a priori le même mode opératoire. En effet, chaque victime portait une paire de cornes. Sachant qu’un robot ne peut pas tuer un humain, le meurtrier est-il un robot ou un humain ? L’inspecteur robot Gesicht devra résoudre cette affaire tout en faisant attention de ne pas devenir lui-même une cible potentielle.

Avec ce manga, Naoki Urasawa a voulu rendre hommage à Osamu Tezuka, qui a crée le personnage d’Astro Boy. Je ne vais pas m’étendre sur cet aspect, ne connaissant pas le manga « original ». Néanmoins, cela m’a donné envie de le découvrir. Ce qu’il y a de fort dans Pluto, c’est bien entendu un suspens à couper le souffle. Au fil des tomes, les meurtres se succèdent, on en apprend davantage sur la création des robots et notamment sur les 7 robots les plus forts du monde, qui s’avèrent être les cibles…

Entre policier et SF, ces mangas nous questionnent aussi sur l’égalité des droits de chacun mais aussi sur la politique internationale et certaines alliances stratégiques et politiques…Ce que je vous raconte semble peut être un peu confus, mais lisez-les et vous serez époustouflés ! Concernant le dessin, ceux qui ont lu « Monster » s’y retrouveront…Il m’est difficile parfois de trouver des mangas (j’en conviens le support n’est pas le même) à hauteur des romans policiers que je lis et là je dois dire que je ne suis pas déçue !

Gros gros coup de coeur !!!

A noter que ces mangas a reçu le Prix de la BD RTL du mois en mars 2010)

News

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.

Oscar LALO : Les contes défaits

Les contes défaits, d'Oscar Lalo, est une lecture que l’on ne pas oublier, qui vous marque la mémoire au fer rouge.

Richard MALKA : Le droit d’emmerder Dieu

Une écriture magnifique sur la liberté de penser et d’être, comprendre que la vie est ce qu’il a de plus beau, de plus important.
Lucie MERVAL
Lucie MERVAL
Lucie Merval est libraire

Dodo, chronique d’une maison close – Intégrale

Dodo, c’est Julie, une jeune fille qui après avoir grandi dans la campagne normande, part vivre avec sa mère à Paris… dans la maison close où bosse maman.

Marc MICHEL-AMADRY : Deux zèbres sur la 30e rue

Deux zèbres sur la 30e rue, un roman optimiste et un message de paix. C’est parfois drôle, souvent poétique et pas mal utopiste.

Oscar LALO : Les contes défaits

Les contes défaits, d'Oscar Lalo, est une lecture que l’on ne pas oublier, qui vous marque la mémoire au fer rouge.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.