Nadine MONFILS : La vieille folle

0
66
Belgique
Nadine MONFILS - La vieille folle
Vieille folle
  • Éditions  Claude Lefrancq en novembre 1991
  • Pages : 176
  • ISBN : 9782871530459
  • Prix : – €

INFOS ÉDITEUR

Quand elle est furieuse, elle enlève son dentier pour pouvoir crier plus fort… Entre elle et son époux, c’est la guerre, à laquelle assiste, en comptant les points, leur petite fille, Cécile.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

En 1991 Nadine Monfils écrivait un roman intitulé La vieille folle.

La vieille folle, c’est Henriette, une Tatie Danièle, mais en pire, en bien pire… Son but dans la vie, excusez-moi du peu, c’est juste faire chier le monde… le premier à qui elle pourrit la vie, c’est son mari, bon d’accord il est du genre libidineux avec Cécile, sa petite-fille, mais même une fois mort, elle continue de le faire chier.

C’est drôle, enlevé, souvent grossier, mais jamais vulgaire, mais surtout c’est la naissance de mémé Cornemuse. Nadine commençait, s’en le savoir, à dresser doucement le portrait de sa future héroïne. L’idée était déjà dans les méandres du cerveau malade de l’artiste. Oui, j’ai bien dit malade, pour écrire ce qu’elle écrit, on ne peut posséder un esprit vraiment sain, et c’est tant mieux !

Pour trouver ce roman, vous allez ramer, il n’est plus édité, vous reste les brocantes et autres bouquiniste en attendant, parce que si vous aimez Mémé Cornemuse et Elvis Cadillac, faut le lire, ce sont les prémices…

C’est un peu comme si vous trouviez un croquis de Picasso de la fin des années 20 qui serait l’ébauche de Guernica…

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici