Luc Jacamon et Matz : Le tueur – Affaire d’État – 01 Traitement négatif

Luc Jacamon et Matz - Le tueur - Affaire d'État - 01 Traitement negatif

Présentation Éditeur

Lorsqu’il s’est fait cueillir par la DGSE en Patagonie, le Tueur n’a eu que deux options. Suivre le mouvement ou finir squelette nettoyé par les urubus, au fond de la pampa. Et se sauver la peau implique souvent des compromis. Une planque au Havre, une couverture de cadre dynamique, la vie de bureau dans toute sa splendeur… Mais les communautés urbaines françaises se révèlent finalement des terrains d’intervention tout aussi musclés que ceux qu’il a eu l’habitude de  » nettoyer  » quand il bossait à son compte.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Casterman
Date 15 janvier 2020
Pages 56
ISBN 9782203191143
Prix 12,95 €
Commander
Luc Jacamon et Matz - Le tueur - Affaire d'État - 01 Traitement negatif
Luc Jacamon et Matz - Le tueur - Affaire d'État - 01 Traitement negatif
Luc Jacamon et Matz - Le tueur - Affaire d'État - 01 Traitement negatif

L'avis de Stanislas Petrosky

Un nouveau cycle pour LE TUEUR (13 albums), qui revient pour ce premier opus dans une grande ville portuaire de l’ouest de la France. Si le nom de la citée n’est jamais mentionné, comme dans le magnifique La petite Gauloise de Jérôme Leroy, ben là aussi tu reconnais « ma ville », Le Havre…

Déjà, si je te cause du dessin, ben je le trouve très chouette, très réaliste, surtout que l’architecture Perret, je connais, je vis dedans, et que le « pot à yaourt » de Niemeyer, je le vois tous les jours…

Le cadrage et les couleurs sont très intéressants, mettant en valeur les scènes d’action.

Du côté du scénario, la ville où se situe l’action est gangrénée par la corruption et le crime dirige presque la citée. Le tueur va donc devoir remettre de l’ordre dans ce bordel établi et hiérarchisé. Le seul hic pour notre héros, jamais il n’aurait pensé travailler pour cet employeur… Tu me diras que c’est du déjà vu, du déjà lu, je te dirais que oui, mais n’a-t-on pas déjà tout lu sur les tueurs en série et autres psychopathes ? Oui ! En conclusion, un sujet peut déjà avoir été utilisé des dizaines, voire des centaines de fois, le style et le traitement, s’ils sont bons, en feront une nouvelle œuvre inédite à découvrir…

La série démarre bien, l’intrigue est sympathique et les auteurs savent nous donner envie, autant te dire que la suite est attendue avec impatience !

Je dois avouer que je n’ai pas lu les premiers cycles, je ne connaissais pas cette série, cela n’a aucunement dérangé ma lecture. En revanche, cela m’a donné envie de les découvrir.

News

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

René Frégni : La fiancée des corbeaux

Il faut lire Frégni, un romancier qui dans un même livre va de la blanche à la noire, de la noire à la blanche, avec pour seul bâton de pèlerin sa seule poésie.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Nathalie Achard : Les crevards

Les crevards, de Nathalie Achard, un petit bijou d’humour noir qui oscille entre le pamphlet et le roman noir.

Riff Reb’s : Le vagabond des étoiles, d’après l’oeuvre de Jack London

Riff adapte, en deux tomes, ce chef d’œuvre de London, où la force de l’esprit est plus forte que la souffrance endurée

Isabelle Mergault : Un escargot tout chaud

Un huis-clos de bras cassés, de personnages que la vie n’a pas forcément épargné, qui vont se révéler au fur et à mesure de l’intrigue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.