Lincoln CHILD : Sang de lune

0
118
Lincoln CHILD : Sang de lune
-

Présentation Éditeur

Quinze années se sont écoulées depuis que Jeremy Logan est venu dans les Aridondacks, ce massif cristallin au nord-est de l état de New-York. S il est de retour dans cette région solitaire, c est pour y terminer un livre au calme.

Malheureusement, son isolement est interrompu par la découverte sinistre du corps d’un randonneur atrocement mutilé. Aucune bête sauvage des environs n’aurait été capable d un pareil carnage…

Prêtant main forte aux gardes forestiers, notre énigmologue se rend vite compte que les riverains ne manquent pas de suspects. Mais les choses se corsent lorsque les légendes du coin viennent compliquer son enquête : des loups-garous peuvent-ils réellement rôder dans ces bois ?

Origine Etats-unis
Éditions Pygmalion
Date 18 avril 2018
Éditions J’ai Lu
Date 17 avril 2019
Traduction Fabienne GONDRAND
Pages 380
ISBN 9782290154465
Prix 7,80 €

L'avis de

Sans de lune, Full Wolf Moon en version originale parue en 2017, a été oublié en 2018 par les éditions Pygmalion puis en version poche en 2019 par les éditions J’ai Lu. Il s’agit du cinquième opus de la série consacrée à Jeremy Logan. Le style est très précis, les actions sont extrêmement détaillées avec de nombreuses descriptions, donnant au lecteur l’occasion de s’immerger totalement dans l’histoire :

« Elle pivota sur son siège et déverrouilla une armoire en bois derrière elle, dont elle sortit une grosse clé parmi la dizaine pendue à des crochets de cuivre. Puis elle referma l’armoire à double tour et contourna le bureau d’accueil pour gagner l’extérieur. » (Page 23).

Thèmes : effets de la pleine lune; lycanthropie; phénomènes mystérieux et la science.

Après 15 ans d’absence, Jeremy Logan revient dans la région des Adirondaks pour un séjour de six semaines afin de terminer sa monographie sur l’hérésie au Moyen-Age. Lui qui pensait profiter du calme et de la tranquillité des lieux pour travailler, il va être déçu. En effet, son ancien copain de fac, Randall Jessup, garde forestier, est confronté, depuis trois mois, à une série d’homicides pour le moins curieux: les deux victimes « étaient jeunes et en excellente forme physique, et possédaient de solides connaissances » sur le parc et la gestion forestière.

Selon l’autopsie, ils auraient succombé à des blessures faites par un ours mais Jessup n’y croit pas et demande l’aide de Jeremy, spécialiste des énigmes. Ce dernier, convaincu qu’il pourra résoudre rapidement le problème, accepte, sans se douter un seul instant des conséquences dramatiques qui en découleront.

Il faut dire que les circonstances sont inhabituelles: les victimes ont été tuées à la pleine lune avec un rare violence, sans que l’on puisse dire si l’auteur de ces massacres est humain ou animal… voire les deux !! Ces morts ont-elles un rapport avec le clan Blakeney et les mystérieuses disparitions d’enfants survenues dans la région dans les années 70? Selon les habitants du village, à force de vivre reclus dans la forêt, seraient devenus des lycanthropes. Ou avec les recherches du docteur Feverbridge? =>Autant de questions auxquelles Logan veut trouver une réponse, quelle qu’elle soit…

L’histoire se déroule dans les Adirondaks, massif montagneux situé au nord-est de l’Etat de New-York, dans le prolongement de la chaîne des Appalaches, une région sauvage, peu habitée, propice aux événements étranges qui se déroulent dans Sang de Lune.

Ambiance : Lincoln Child maîtrise à la perfection l’art de créer une ambiance sinistre propre à faire monter l’adrénaline dans les veines du lecteur accroché à son livre, se demandant ce qu’il va se passer :

« Passé Sevey, il quitta la Route 3 pour la 3A, une voie étroite qui s’enfonçait vers l’ouest dans une forêt de pins si dense que le couvert des branches formait une sorte de tunnel entrelacé sous lequel régnait une pénombre perpétuelle. L’air s’alourdit d’humidité. La 3A était en piteux état: le bitume fissuré se soulevait et des pans entiers n’avaient plus de chaussée pavée que le nom… Tandis que les barres du signal de réception disparaissaient l’une après l’autre de l’écran de son téléphone portable, Logan ressentit une vague appréhension… » (Pages 56-57)

L’originalité de la série consacrée à Jeremy Logan, et plus particulièrement de Sang de Lune, est l’activité d’énigmologue qu’il exerce, sachant qu’un énigmologue étudie les phénomènes qui dépassent les frontières de la science conventionnelle, enquête sur tout ce qui est étrange et inexplicable. Circonstance qui rend possible toutes sortes de scénarii mettant en scène les créatures et les phénomènes les plus étranges… pour le plus grand plaisir des amateurs de ce genre de littérature !!

Le + : les passages d’œuvres littéraires relayant parfaitement le récit, lui donnant une dimension plus intense: « Les tristes splendeurs de ces forêts désertes, situées en marge du monde, l’écrasaient, lui donnaient conscience de sa petitesse… » ( Blackwood, Algernon Le Wendigo).

Le – : il manque un lexique donnant la définition de mots particuliers tel que « kettles ».

Sang de Lune est un thriller bien construit, distillant angoisse et suspense à doses suffisantes pour entretenir une tension dramatique jusqu’aux limites de l’insoutenable. Il ne vous reste plus qu’à tourner fébrilement les 377 pages pour enfin connaître le fin mot de l’histoire, et vérifier si votre théorie était la bonne.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.