Laurent SCALESE : Le sang de la mariée

0
178
France

INFOS ÉDITEUR

sang de la marie - scalese

Parution aux éditions Belfond en mars 2006

Parution aux éditions Pocket dans la collection Thriller en octobre 2007

Élie Sagane, commissaire au 36, quai des Orfèvres, est chargé de l’affaire. Mais l’enquête piétine malgré les recherches acharnées de ses coéquipiers, Cécile Argento et Morin Briard.

Meurtre après meurtre, celui que la presse surnomme le « Tueur des mariées » redouble de cruauté et brouille les pistes : l’assassin va dorénavant se tourner vers les proches de Sagane pour assouvir ses fantasmes…

(Sources : Belfond – Pages : – ISBN : 9782714441997 – Prix : 18,50 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Un thriller à couper le souffle !

Une robe de mariée est normalement synonyme de rêve mais lorsque vous vous réveillez face à un individu étrange, cela tourne au cauchemar… L’élue se fait attendre et les cadavres jonchent la route d’Elie Sagane qui mène l’enquête avec son comparse Briard.

Une subtile montée de l’horreur et de la tension. Un thriller très psychologique bluffant jusque dans les dernières lignes. Je préfère ne pas en dire trop et vous laissez le plaisir de la découverte.

Il y a tellement d’auteurs que l’on a pas le temps de tout lire. Je connaissais Laurent SCALESE de nom mais j’ai découvert ses écrits grâce à la nouvelle « Dernier Contrat » dans le recueil L’Empreinte Sanglante, j’avais beaucoup aimé.

Et Le Sang de la mariée confirme son talent et son appartenance aux grands noms du thriller français. Ce roman donne envie de se précipiter dans la librairie la plus proche à d’acheter l’intégrale de son oeuvre. Comme vous l’aurez compris, un gros coup de coeur.


L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Un meurtrier implacable traque de jeunes femmes et les tuent si elles ne correspondent pas à son idéal…

Le commissaire Elie Sagane et son coéquipier Morin Briard, vont avoir fort à faire pour empêcher ce tueur de femmes de répandre la terreur sur Paris…

Retrouvailles extraordinaires avec le comissaire Sagane, héros du premier polar de l’auteur français Laurent Scalese avec l’affaire du « Samouraï qui pleure » (un polar que je vous recommande évidemment) ! J’ai vraiment apprécié de retrouver dans les lignes sanglantes et trépidantes de ce bon roman noir, ce flic tenace, qui ne laisse rien au hasard, au caractère bien trempé, et sûr de lui (un personnage à des milles lieux de la création télévisuelle du romancier français « Chérif » diffusée récemment sur France 2) Néanmoins ce personnage de flic me plait énormément car avec un tel acteur au sein de ce roman, on sait que l’on va ressentir un sublime plaisir à lire la nouvelle enquête de du commissaire parisien du 36.

Et en effet, une enquête sans temps morts (ou si peu !) nerveuse, bien menée et cela avec un style d’écriture malgré tout relativement simple, sans chichis, ni fioritures… Pourquoi avoir été aussi captivé alors ? la raison en est elle aussi toute simple : une intrigue menée à 100 à l’heure, un véritable turn-page, dont on a envie de connaitre les péripéties de l’enquête sans attendre, avant même de tourner la page suivante.

Laurent Scalese a le don de savoir tenir son lecteur en haleine, grâce à un rythme d’écriture bien mené, et à des personnages bien écrits et auxquels il est difficile de ne pas s’attacher (référence une fois de plus à la série TV « Chérif », un autre talent de l’écrivain)

Des rebondissements bien répartis tout au long du roman, des fausses pistes, et une tension extrème qui parsème ce polar de très bonne facture. Du tragique, de la tristesse, un peu de joie, en tant qu’écrivain, Laurent Scalese nous gratifie d’une palette de sentiments que l’on éprouve sans difficulté à la lecture de cette seconde enquête du commissaire Sagane, ce qui fait de ce polar un très bon moment de lecture, que l’on aime le genre ou non. C’est cela qui fait sa différence aussi…

Précipitez vous sur cet excellent polar, vous ne le regretterez pas.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.