James HERBERT : La conspiration des fantômes

0
296
Royaume-uni

INFOS ÉDITEUR

james herbert-la-conspiration des fantomes

Parution aux éditions Presse de la Cité en janvier 1999

Parution aux éditions Pocket en mars 2000

Parution aux éditions Milady en novembre 2010

Traduit par Thierry ARSON

Rien ne semblait pouvoir troubler la tranquillité de Sleath, un petit village paisible au coeur de la campagne anglaise… jusqu’à ce que les fantômes apparaissent. David Ash, enquêteur spécialisé dans les phénomènes paranormaux, tourmenté par les démons de son passé, vient pour tenter d’élucider le mystère. Mais cette fois les secrets qu’il s’apprête à découvrir risquent de l’amener au bord de la folie. Car si les morts sont revenus pour anéantir les habitants de Sleath, ce n’est pas par hasard…

(Source : Milady – Pages : 477 – ISBN : 9782811204396 – Prix : 7,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Après avoir été largement conquis par « la trilogie des Rats » de l’auteur britannique (un de mes coups de coeur 2014) j’ai voulu me replonger dans son écriture, et ce fut chose aisée avec cette histoire de fantômes…

David Ash, enquêteur spécialisé dans les phénomènes paranormaux, va faire escale dans une petite bourgade tranquille de la campagne anglaise. Sleath (c’est le nom du village) va le théâtre de manifestations étranges (on parle d’esprits frappeurs et d’apparitions fantomatiques chez les habitants du village).

Toujours décidé dans sa démarche de trouver une explication logique à tous ces phénomènes étranges (l’enquêteur s’est fait depuis longtemps une réputation de débusquer les charlatans et les phénomènes paranormaux factices) David Ash avec l’aide d’une jeune femme prénommée Grace, qui est la fille du révérend de la petite bourgade, ne va pas être au bout de ses surprises, au fur et à mesure des avancées de ses découvertes sur les étranges faits rapportés par les quelques habitants de Sleath.

Car en effet, notre enquêteur est parti dans ce petit village, suite à des racontars à propos de quelques habitants.

En proie à des hallucinations sur des personnes proches de leur entourage (un mari violent pour l’une d’entre elles et pour une autre maman, son jeune fils dont on vient de célébrer les obsèques) et qui sont mortes dans d’étranges conditions.

David Ash décide d’en savoir un peu plus sur ces apparitions et va questionner ces personnes qui se disent hantées par ces visions d’outre-tombe.

Et là j’avoue que j’ai été totalement conquis par ce roman de fantômes : l’auteur a décidément le talent pour vous faire frémir, avec les descriptions d’apparitions et de phénomènes paranormaux que subissent les différents habitants du village ! Tout simplement époustouflant, on nage en pleine terreur à chaque page de certains chapitres. L’ambiance mise en place par le romancier et sa façon de raconter les assauts répétés des apparitions venues tourmenter le plus simple quidam (mais ce n’est pas un hasard sachez le) est tout simplement incroyable de précision ! On est soi même pris dans le moment raconté, on a l’impression d’être soi même dans la scène racontée, tant celle ci est écrite avec une « diablocité » extrême : odeurs, ambiance, température, visions de cauchemar… tout est fait pour vous faire frissonner et trembler !

Au mesure de l’avancement de l’enquête de Ash et de la jeune femme qui l’accompagne, on nage de plus en plus dans une terreur sans nom, le point culminant sera l’arrivée d’une brume épaisse, se répandant dans toutes les ruelles et maisons du village.

Les personnages ont eu aussi la part belle dans cette aventure cauchemardesque : tous auront leur épingle à tirer du jeu, et leur sort sera soit de bonne ou de mauvaise augure ! Avec les révélations que David Ash, aidé par Grace et un mystérieux irlandais, qui semble bien connaitre l’histoire de ce petit village et ses petits secrets plutôt inavouables !

Tout ca pour vous dire que si vous voulez trembler et frissonner de terreur, et que vous n’avez bien sûr pas peur de tomber devant un fantôme en lisant ce fabuleux roman de James Herbert, auteur de nombreux romans glaçants à souhait, ouvrez les pages de celui ci et ne le renfermez que lorsque la brume sera dissipée.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.