Heidi PERKS : Alice

0
46
Royaume-uni
Heidi PERKS - Alice
-
  • Éditions Préludes le 15 mai 2019
  • Traduit par Freddy Michalski
  • Pages : 448
  • ISBN : 9782253045670
  • Prix : 17,90 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Une enfant disparaît. Deux versions du drame. Une seule vérité. Harriet avait confié sa fille à sa meilleure amie Charlotte pour un après-midi à la kermesse de l’école. Charlotte est persuadée de n’avoir quitté Alice des yeux qu’une fraction de seconde. Le temps pour la fillette de se volatiliser. Dévastée, Harriet ne peut plus envisager de revoir Charlotte. Elle ne lui fera sans doute jamais plus confiance. Mais elle n’aura pas le choix. Car, deux semaines plus tard, les deux femmes sont convoquées par la police pour être interrogées séparément. Il semblerait que chacune d’elles ait des choses à se reprocher…

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Charlotte est ravie pour la première fois Harriet lui a confié sa fille. Cette dernière y veille comme sur la prunelle de ses yeux et elle a tellement de mal à faire confiance. Elle l’emmène à la kermesse avec ses propres filles et son fils. Les enfants descendent d’une structure gonflable lorsque Charlotte constate avec effroi qu’Alice ne descend pas et qu’elle est introuvable. Elle n’avait pourtant gardé les yeux sur son téléphone que pendant quelques instants. Elle va questionner les autres parents mais la petite semble s’être volatilisé. Il va falloir prévenir la police et son amie.

Les heures et les jours passeront sans nouvelles de la fillette. Charlotte va passer pour une mère indigne aux yeux des autres membres de la communauté, elle qui attache tant d’importance à ce qu’on pense d’elle, va être effondrée.

Après avoir du subir les lourds regards d’Harriett, ses silences et les paroles blessantes (mais légitimes) de son époux, c’est la police qui ne va plus la lâcher. Elle subit un long interrogatoire. Il y a des zones d’ombre dans cette disparition. Sous les apparences se cache peut-être un drame qui ronge depuis longtemps une des protagonistes.

Harriett est-elle une mère victime d’avoir fait confiance à sa meilleure amie. Faut-il en vouloir au destin ? Son couple pourra-t-il résister à cette terrible épreuve ?

« Alice » d’Heidi Perks publié aux Editions Préludes captive son lecteur. Basé sur un fait divers qui pourrait se passer dans n’importe quelle ville, il joue avec l’empathie et la capacité d’analyse de celui qui l’a en mains. Passant du rôle du confident à celui de flic stagiaire qui mènerait l’enquête aux côtés de ses ainés. Le moindre détail compte. Les sentiments que l’on éprouve pour les personnages peuvent changer d’un chapitre à l’autre. Par moment, on peut être dans la compassion pour Charlotte qui cherche à être dans tous les instants de la vie la meilleure amie idéale mais qui n’arrive pas à tout gérer. Puis on peut avoir de la colère, l’envie de lui sortir ses quatre vérités : lâcher son téléphone, arrêter de vivre comme si il n’y avait pas de danger. Même chose avec Harriett personnage qui ne se laisse pas approcher, victime du sort, victime à la maison ou dissimule-t-elle dans son ombre un bourreau ?

Allez je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous spoiler un élément clef, idéal à glisser dans votre sac pour les vacances d’été.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.