Jacques BABLON : Rouge écarlate

0
272
Flag-FRANCE

Jacques BABLON nous a concocté un petit bijou de roman noir : court mais puissant !

INFOS ÉDITEUR

Rouge ecarlate - Jacques BABLON

Parution aux éditions Jigal en février 2016

Elle mange une fraise. Un délice ! N’aurait pas dû. Un piège tendu par une ordure. Salma, trentenaire canon et forte tête, s’en tire avec quelques côtes et le nez cassés. Un avertissement. Courir comme une dératée lui suffira-t-il à échapper au pire ? Joseph, son père, est assailli par une envie de flinguer le mec d’à côté et d’étrangler Rosy qui ne le fait plus bander. Pourrait être amené à changer de cible. Marcus, le fameux voisin, faux expert-comptable et vrai salaud, fait dans l’import-export de produits prohibés, un milieu difficile où l’on ne peut espérer vivre vieux. À ses côtés, la fameuse Rosy, maman dévouée, pas aimée comme elle devrait. Leur petit garçon s’appelle Angelo, mais personne n’a dit qu’avoir quelque chose d’un ange protégeait des balles. À chacun sa petite maison… Un matin, ça canarde à la chevrotine dans l’une, l’autre est ravagée par les flammes. Pour les rescapés, le début de la cavale…

(Source : Jigal – Pages : 192 – ISBN : 9791092016604 – Prix : 17,50 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Jacques Bablon avait été une excellente surprise de l’an dernier avec son premier roman publié chez la maison d’édition Jigal Polar.

Son « Trait bleu » (dont vous pouvez retrouver la chronique sur Zonelivre) était un petit bijou de noirceur, court mais puissant.

Dans son nouvel opus (toujours chez Jigal Polar), l’auteur français nous convie à la longue cavale de Salma, jeune trentenaire, joli brin de fille mais un brin « tête de lard ».

Après avoir eu la mauvaise idée de goûter à des fraises bien juteuses dans un champ de récolte et avoir fait connaissance de façon brutale avec le propriétaire des lieux, la jeune demoiselle n’a qu’une seule chose en tête désormais : se « barrer » loin de là !!

Dans le même temps, les voisins de son père vont se faire trucider à la chevrotine, pendant la maison du paternel part en fumée au même moment : arrivant sur les lieux du drame, celui ci se tire de chez lui. Salma sa fille, ne pense qu’à une chose elle aussi : sauver sa tête.

C’est donc la cavale pour eux deux, chacun de leur côté.

Comme pour son précédent roman, et à la différence des autres auteurs de chez Jigal Polar, l’auteur nous a concocté un petit bijou de roman noir : court mais puissant, vif, à l’écriture rapide et tonifiante mais dans une ambiance de noirceur et de désolation. Les personnages qui peuplent ce court roman de Jacques Bablon sont incroyablement pêchus, et débordant d’énergie ! Chacun d’entre eux tirent son épingle du jeu dans ces 180 pages menées à 100 à l’heure ! Du rythme, des dialogues bien enlevés, des situations extrèmes, tout ce qui avait fait le bonheur de ma lecture de « Trait bleu » se retrouve condensé ici et c’est encore bien meilleur dans ces pages teintées de « rouge écarlate » ! L’auteur se bonifie davantage dans ce second roman et j’ose le dire : je n’ai qu’une hâte, lire le prochain roman de Jacques Bablon.

Après Jacques-Olivier Bosco, Pierre Pouchairet, c’est Jacques Bablon qui rejoint la liste de mes auteurs préférés de cette sympathique maison d’édition qui propose des polars très diversifiés, et que je vous recommande amplement en lecture ! Il y en a pour tous les goûts !

Alors à défaut de goûter au jus dégoulinant d’une fraise bien juteuse, trempez non pas vos lèvres mais vos yeux dans les pages « rouges écarlate » du nouveau petit bijou de roman noir de Jacques Bablon et savourez le avec la même envie et passion que le fruit interdit de Salma !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.