Harlan COBEN : Sans un mot

0
1531
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

sans un mot - coben

Parution en avant-première aux éditions France Loisirs en septembre 2009

Parution aux éditions Belfond en mars 2009

Parution aux éditions Pocket  en mars 2010

Traduit par Roxane AZIMI

Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur.

Malgré leurs réticences, Mike et Tia se décident à installer un logiciel de contrôle.

Un jour, un e-mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot… C’est alors que tout bascule.

Sur un rythme d’enfer, Harlan Coben nous entraîne dans un thriller plus électrifiant que jamais. Pièges du web, délinquance virtuelle, tueur psychopathe, le maître de nos nuits blanches se joue de nos angoisses avec une délectation machiavélique.

(Source : Belfond – Pages : – ISBN : 2714442986 – Prix : 21,50 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

La liberté de pensée et d’agir des ados est-elle un danger ?

Mike et Tia sont comme beaucoup de parents confrontés au mutisme de leur fils adolescent. Afin de pouvoir le protéger, ils décident de faire installer un logiciel espion sur son ordinateur. Alors qu’il avait rendez-vous avec son père, Adam est aux abonnés absents. Les heures passent et l’angoisse s’amplifie pour le couple surtout depuis qu’ils ont lu des messages très sibyllins sur le compte-rendu des mails de leur progéniture.

Une femme est retrouvée le visage atrocement mutilée. Loren Muse est chargée d’enquêter sur ce meurtre d’une rare violence.

Je trouve qu’ Harlan Coben a su retrouver « l’énergie » de ses premiers romans. Le roman est cohérent sans une fin complètement inattendue dans les dix dernières. Il traite avec force et pudeur des relations entre parents et adolescents, des frontières à franchir ou non dans la volonté de protéger l’autre. Jusqu’à point les adultes ont le droit de s’immiscer dans la vie privée de leurs enfants. L’utilisation des logiciels de contrôle est-elle un devoir ou une enfreinte à la liberté d’expression et de penser quel que soit l’âge ?

Une écriture facile et agréable, je me suis replongée avec plaisir dans ce roman alors que les derniers Coben que j’avais lu m’avaient déçu.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.