Guillaume LEBEAU et Anne MARTINETTI et Alexandre FRANC : Agatha, la vraie vie d’Agatha Christie

0
249
France

INFOS ÉDITEUR

Guillaume LEBEAU et Anne MARTINETTI et Alexandre FRANC - Agatha la vraie vie Agatha Christie

Parution aux éditions Marabout collection Marabulle en aout 2014

  • Scénario : Guillaume Lebeau et Anne Martinetti
  • Dessin : Alexandre Franc

La vie d’Agatha Christie – auteure de 80 romans et nouvelles vendus à deux milliards d’exemplaires dans le monde – enfin racontée en roman graphique !

Saviez vous qu’Agatha Christie a elle-même organisé sa propre disparition pour punir un mari infidèle, qu’elle n’a eu de cesse de voler, de faire du surf, qu’elle a voyagé en Irak, en Egypte, n’imaginant pas de limite à sa liberté. Indéniablement Dame Agatha nous est familière, et sa reconnaissance internationale. Pourtant qui connaît le vrai visage de la Duchesse de la mort ? Loin de n’être que cette bourgeoise conservatrice à l’embonpoint sympathique, coupable de romans policiers populaires, la vénérable Anglaise était avant tout une femme moderne, complexe et secrète.

Un personnage bien plus énigmatique que tous ceux qu’elle a inventés !

(Source : Marabout – Pages : 124 – ISBN : 9782501081610 – Prix : 17,90 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

La reine du crime se livre…

Disparition d’Agatha Christie. Les romanciers de l’époque « saluent » cet acte : Edgar Wallace, Arthur Conan Doyle et Dorothy L. Sayers. Mr Christie est interrogé par la police car tout peut laisser penser qu’il l’a supprimé. Pendant ce temps, Agatha s’est réfugiée dans un hôtel en utilisant le pseudonyme le nom de la maitresse de son mari. S’engage alors un échange avec son héros Hercule où elle livre sa vie depuis sa tendre enfance. Hercule Poirot, ce personnage qui l’irrite souvent « j’aurais mieux fait de me casser le poignet plutôt qu’écrire « La mystérieuse affaire de styles » et vous faire apparaître au coin d’une page… » (extrait de la page 16).

Elle décrit sa vie avec ses parents, ses premiers écrits sous le nom d’Agatha Miller, son voyage en Egypte… Elle connait les bonnes manières mais c’est une femme moderne (elle épousera en seconde noce un homme beaucoup plus jeune qu’elle) qui a envie d’aller de l’avant, de tenter de nouvelles expériences (comme voler). Les événements de sa propre existence sont ponctuées par l’Histoire. La première guerre mondiale qui la poussera à épouser Mr Christie en « express » et sera volontaire au Red Cross Hospital.

Une existence riche qui prendra fin le 12 janvier 1976.

J’ai eu un gros coup de coeur pour cette bande-dessinée que j’ai trouvé très touchante, très vivante. Il y a une forme de candeur dans le trait qui renforce la tendresse de ce récit. Cela permet aussi à des lecteurs de tous les âges de se plonger dans cet album. J’ai aimé le parti pris des auteurs qui nous présentent la vie de l’auteur tout en utilisant des éléments de fiction. Le dialogue qui s’instaure entre Agatha Christie et son héros de papier Hercule Poirot est très fort. Ces échanges permettent la « confession » entre moments forts, coup de colère, rêves et désillusions.

J’ai été très émue quand la petite Agatha chante « leur chanson » à elle et son papa, il est sur son lit de mort, il ne la reprendra plus jamais avec elle. La vie d’Agatha Christie a été très riche mais elle sera également marquée par le mort de ses proches qu’elle vivra avec beaucoup de douleur.

Cet ouvrage est un très bel hommage à l’oeuvre et à la vie de celle que l’on peut nommer La Reine du crime. Je tiens réellement à saluer le travail de recherche et de transmission d’Anne Martinetti, de Guillaume Lebeau et d’Alexandre Franc. C’est très agréable d’avoir une BD qui séduira sans nul doute les fans d’Agatha Christie et les lecteurs de la nouvelle génération qui ne la connaisse pas encore.

Et j’avoue que la lecture de la vie de cette grande m’a donné envie de me replonger dans la vie d’une des icônes de la littérature policière et de partager cela avec vous dans les semaines à venir. Je devais avoir une dizaine d’années quand j’ai ouvert pour la première fois un roman d’Agatha Christie avec les célèbres couvertures jaunes de la collection « Du Masque ». Et c’est toujours avec beaucoup d’émotion que j’ouvre un de ses livres car elle est des premières auteurs que j’ai réellement admiré. Et je pense beaucoup d’écrivains du genre que nous affections sont ses héritiers. « Dix petits nègres » reste un bijou d’intrigue…

J’espère que vous aurez le même plaisir que moi à vous immerger pour ce roman graphique, excellente idée cadeau avec les fêtes de Noël qui approchent..

Le bonus qui est également très intéressant : des annexes comprenant la vie d’Agatha Christie, sa bibliographie classée par personnages.

« Whodunit – Who done it ? », « Qui a fait ça? » : Anne Martinetti, Guillaume Lebeau, Alexandre Franc, coupables de vous faire revivre avec bonheur les moments les plus importants de la Reine du roman d’énigme.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici