Georges BAYARD : Michel poursuit des ombres

0
123
FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Michel poursuit des ombres - Bayard

Parution aux éditions Hachette collection Bibliothèque Verte en 1961 (Michel poursuit des ombres)

Rééditions aux éditions Hachette collection Bibliothèque Rose en mars 2015

Les éditions Coëtquen ont sortie en avril 2013 une versions compléter de Nadine et les terroristes (texte inédit. Ecrit fin des années 1980)

Introduction de Michel FORCHERON

Michel poursuit des ombres :

En se lançant à la poursuite d’un intrus qui s’est introduit de nuit dans le parc de La Marguillerie, Michel est légèrement blessé par l’individu, qui abandonne son appareil photo dans la bagarre. Avec son cousin Daniel, Michel examine l’appareil et découvre une photographie… qui intéresse beaucoup de monde, notamment des personnes peu recommandables.

Nadine et les terroristes (texte inédit pour les éditions Coëtquen) :

Quand Mme Arnal, écrivain public, a un accident de voiture qui l’oblige à rester à l’hôpital, Caroline Buisson et sa petite-fille Nadine n’hésitent pas ; elles se proposent de la remplacer, le temps que celle-ci se remette sur pied. Leur quotidien est bouleversé quand une femme vient demander leur concours afin de rédiger une lettre destinée aux médias français, annonçant la présence en France du terroriste Loskar

(Source : Hachette – Pages : 256 – ISBN : 9782014018653 – Prix : 5,70 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Michel poursuit des ombres

Le cliché vérité.

En pleine nuit, plusieurs habitants d la Marguillerie sont réveillés par les aboiements du chien Cloche. Michel et son cousin Daniel ratent de peu un individu qui escalade l’un des murs de la propriété. Lors de l’altercation, les jeunes gens ont récupéré un appareil photo. Une photographie va soulever beaucoup de questions et des usurpateurs vont faire leur apparition. A qui faire confiance ?

Cela va être l’occasion pour les deux cousins d’explorer le canal et des propriétés voisines. Ils vont utiliser leurs dons d’observation pour démêler le vrai du faux dans une étrange affaire de tableaux.

Une enquête de Michel réussie. Pas de temps mort, le récit n’a pas trop pris de “coup de vieux” si ce n’est le passage des petites annonces dans le journal. Daniel et Arthur font également partis de l’aventure. Sans oublier des apparitions des jumeaux Yves et Marie-France. Le travail d’investigation d’une jeune journaliste est agréable à suivre.

A découvrir !

Nadine et les terroristes.

Joëlle Arnal est au cours de danse avec son amie Nadine lorsqu’elle apprend que sa maman a eu un accident. Elle est hospitalisée mais il y a plus de peur que de mal. Elle est tout de même dans l’incapacité d’exercer son métier d’écrivain public, le soucis est qu’elle vient de développer cette nouvelle activité. La grand-mère de Nadine, Caroline Buisson va la remplacer en ayant l’aide des jeunes filles pour l’initiation à l’informatique.

Une femme paniquée va les solliciter tout en ayant beaucoup de mal à s’exprimer. Cela concerne le célèbre terroriste Loskar. Une menace croissante va peser sur la maison et ses occupantes.

Soyons honnête c’est vraiment bien en tant que fan de Georges Bayard de pouvoir lire “Nadine et les terroristes”, un texte inédit. Mais comme l’explique parfaitement Michel Forcheron dans son introduction : “ce récit est très daté”. En effet, l’auteur a voulu proposer un récit plus moderne que les “Michel”, il a donc beaucoup insisté sur les nouvelles technologies : un micro-processeur avec disquette… Il en va de même pour les références au top 50….Ce livre a été écrit fin des années 1980, les choses ont vraiment évoluées. Un ado, en 2013, aura certainement du mal à adhérer… C’est un cadeau pour les trentenaires et plus…

C’est tout de même important se souligner qu’il a travaillé son style en modernisant le langage. Ses personnages sont toujours aussi sympathiques. A avoir pour “l’aspect collector”.


L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Revenir lire les aventures de ce jeune héros prénommé Michel, c’est remonter le temps. Remonter le temps de ces lectures de jeunesse qui ont accompagné tous les adolescents de l’époque (les années 60 quand même) et se rendre compte que, malgré le décalage temporel avec les lectures actuelles de polars, romans à suspense, on prend encore du plaisir à dévorer les aventures périlleuses de ce jeune garçon, toujours fidèlement accompagné par son cousin Daniel et leur ami commun Arthur.

Notre héros va se trouver confronté à de mystérieux personnages, après la poursuite d’un intrus en pleine nuit dans le parc de la résidence de ses parents. Blessé, mais légèrement par l’individu en question, Michel tombe sur une photographie qui va attirer bien des convoitises et surtout des personnes pas toujours de bonne fréquentation.

Mine de rien, lire les aventures de Michel est très addictif. A côté des polars, romans noirs, thrillers en tous genres qui fleurissent nos librairies préférées, les aventures de nos jeunes héros n’ont rien perdu de leur charme : du suspens, des bons et des méchants, des situations rocambolesques, une jolie demoiselle ou une belle dame en détresse, le tout saupoudré d’un peu d’action (oui un peu seulement, on est dans les années 60 et la lecture pour les ados de l’époque ne doit pas trop violente surtout sinon gare à la censure…) Si évidemment on peut regretter à l’heure actuelle, le vocabulaire et le style un peu trop policé de l’ensemble, ce roman d’aventure se lit avec grand plaisir et fait presque office de « page turner », tant on a envie de comprendre le mystère de l’intrigue, tout autant que nos héros bien courageux.

Si vous voulez faire un bond dans le temps et retrouver vos héros d’antan, n’hésitez pas. Un peu de nostalgie en lecture, ça n’a jamais fait de mal à personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here