Christophe FERRÉ : Mortelle tentation

0
34
Christophe FERRÉ : Mortelle tentation
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Connaissez-vous vraimentla personne dont vous partagez la vie ?  » Hier après-midi, non loin du GR 10, un randonneur a repéré des vautours qui tournoyaient à basse altitude. Intrigué, il s’est approché et a découvert le cadavre d’une jeune femme entièrement nue.  » Depuis que le crime a fait la une des journaux, Alexia est sans nouvelles de son mari, parti quelques jours plus tôt marcher en solitaire dans ce coin sauvage des Pyrénées. D’abord inquiète à l’idée que Peter ait pu croiser la route de l’assassin, Alexia en vient peu à peu à suspecter l’homme qui partage sa vie depuis vingt ans. Les enquêteurs n’ont-ils pas recueilli sur place des indices qui l’accablent ?Comment se fait-il qu’il connaissait la victime ?Et pourquoi ne décroche-t-il pas lorsqu’elle tente de le joindre ? Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la raison vacillent. Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia veut découvrir la vérité.Mais est-elle prête à l’affronter ?

Origine France
Éditions Archipel
Date 9 octobre 2019
Pages 375
ISBN 9782809827217
Prix 22,00 €

L’AVIS DE CATHIE L.

Né à Châteaudun en 1963, Christophe Ferré est un écrivain français, auteur de romans et de pièces de théâtre, mettant parfois son talent au service de personnalités. Dans son enfance, il séjourne souvent à Illiers-Combray, le village de Marcel Proust. Adolescent, il intègre le lycée Hoche à Versailles puis le lycée Lakanal de Sceaux en hypokhâgne et khâgne. Après avoir obtenu le concours de l’Ecole Normale Supérieure, il devient professeur de lettres à l’âge de 21 ans.

En 1995, il publie son premier roman La Chambre d’Amour, très remarqué par la critique, qu’il adapte sur France Culture, obtenant ainsi le prix de la fiction radiophonique en 1999. En juin 2010, il obtient le Prix de la Nouvelle de l’Académie Française pour son oeuvre La Photographe consacrée au 11 septembre. Le mois suivant, Frédéric Mitterrand, alors ministre de la Culture, le nomme Chevalier des Arts et des Lettres.

Mortelle Tentation a été publié par les éditions L’Archipel en 2019. Le style de l’auteur, que je découvre avec ce roman, est abrupt, parfois approximatif, assénant les mots à coups de morceaux de phrases comme des coups de gourdin : « L’homme appuya sur la sonnette située près du portail. Au début, elle ne voulut pas répondre. Elle n’attendait personne. De qui s’agissait-il ? Un démarcheur ? L’homme sonna de nouveau. Il insista. Les coups de sonnette avaient quelque chose d’effrayant. Il s’acharnait. » (Page 38). Les chapitres courts, cadencés par de très nombreux dialogues qui font avancer l’intrigue, s’enchaînent à un rythme endiablé.

Le cadavre d’une jeune fille dont le visage est en piteux état est retrouvé en pleine montagne, non loin du GR 10. Aucun vêtement ni papier d’identité ou effets personnels ne permet d’identifier le corps, retrouvé entièrement nu et épilé. Depuis le jour du meurtre, Alexia n’a aucune nouvelle de Peter, son mari, parti en randonnée justement dans le même secteur. Coutumier de ce genre d’expéditions en solitaire, il ne laisse jamais sa femme sans nouvelles plus de quelques jours. Etrange.

Pourquoi Peter a-t-il refusé qu’elle l’accompagne jusqu’à Luchon d’où il avait prévu de partir à pied ? Un détail : la jeune fille morte tenait dans sa main un ourson identique à celui que Kevin, leur fils, avait offert à son père ? Coïncidence? Peter est-il mêlé au meurtre d’une manière ou d’une autre ? Court-il un danger ?

Dès lors, le doute s’immisce dans l’esprit d’Alexia, d’autant que les semaines passent et qu’elle ne parvient toujours pas à le joindre. Peter mène-t-il une double vie ? Est-il impliqué dans un trafic quelconque ? C’est alors qu’un inconnu la menace par téléphone. Son univers qu’elle croyait si solide et immuable bascule dans le chaos.

Comme le dit la jeune femme, tout est absurde dans cette histoire : « Une femme est tuée, je ne sais pas pourquoi. Peter disparaît, je ne sais pas pourquoi. Un homme me menace au téléphone, je ne sais pas pourquoi. Un homme me poursuit, je ne sais pas pourquoi. » (Page 105). Si elle veut s’en sortir et protéger son fils, Alexia doit à tout prix savoir à quoi s’en tenir. Au péril de sa vie ??

Très peu d’indices concernant les lieux dans lesquels se déroulent l’action; presque pas de descriptions sinon les paysages de montagne, en totale harmonie avec l’angoisse qui étreint Alexia au fur et à mesure de ses recherches: « Il faisait presque nuit. La vallée était de plus en plus étroite, les montagnes de plus en plus hautes…Des parois rocheuses. Des arbres noirs. Des torrents mugissants. Une atmosphère étrange et mystérieuse. » (Page 122)…

…Ou contrastant, par leur sereine beauté, avec l’état d’esprit tourmenté d’Alexia : « Au loin, la neige s’épaississait sur les sommets. Certains jours, la luminosité était extraordinaire. A la saison froide, du haut des collines dominant Toulouse, on apercevait des détails du relief pyrénéen occultés le reste de l’année. On découvrait une autre chaîne de montagnes, plus belle, plus blanche, plus acérée, plus spectaculaire. » (Page 293).

Mortelle Tentation, malgré son scénario parfois tiré par les cheveux, est un thriller au suspense dirigé de main de maître : l’auteur instille lentement, à doses homéopathiques, les informations collectées çà et là, les soupçons envers tel ou tel protagoniste, les impasses dans lesquelles l’intrigue s’égare parfois. La seule solution pour le lecteur : dévorer les pages une à une pour accéder enfin à la vérité…

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.