Gaëlle PERRIN : Le Sourire Du Diable

3
540
France

INFOS ÉDITEUR

sourire du diable - perrin

Parution en auto édition en 2011

David MacCaffrey, inspecteur à la police criminelle de Boston, venu voir sa mère, hospitalisée au Boston Mémorial, croise la route d’une jeune femme transportée aux urgences suite à un grave accident de voiture.

Malgré ses blessures qui la défigurent, l’inspecteur est persuadé d’avoir déjà vu ce visage sans pouvoir le situer. Il décide de mener l’enquête quand l’amnésie de la jeune femme se révèle et qu’elle lui confie son sentiment d’insécurité : elle se sent menacée, perpétuellement épiée mais incapable de savoir qui peut lui vouloir du mal, les derniers mois de sa vie restant dans l’ombre des méandres de son cerveau.

Alors que la jeune femme retrouve progressivement la mémoire, l’inspecteur Mac Caffrey est confronté à une vague de cadavres qui semblent tous être l’œuvre d’une même main.
Décidé à mener ces deux enquêtes de front, aidé de son acolyte, l’inspecteur Allen, David MacCaffrey va s’engager sur la route de l’Ombre et faire face à des démons qui ne sont pas les siens…

(Source : Editeur – Pages : 224 – ISBN : – – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE BRUNO CHANSON

Je vais sûrement dire une banalité mais nos auteurs français sont décidément très doués ( banalité car ça fait plusieurs fois que je le dis mais ces auteurs ne cessent de me surprendre). La preuve en est avec ce premier livre de Gaëlle Perrin: Le Sourire Du Diable.

Après avoir lu le quatrième de couverture, on serait en droit de se dire: encore une histoire d’amnésie et vous auriez raison mais comme je l’ai dit précédemment, nos auteurs français sont des surdoués et Gaëlle Perrin ne fait pas exception à la règle.

Un livre très court (224p). Ce qui fait qu’on entre dans le vif du sujet instantanément dès les premières pages sans descriptions interminables.

Une femme amnésique, un flic consciencieux et humain ( c’est rare), une secte diabolique et une série de meurtre. Voilà de bons ingrédients pour une excellente recette de thriller à la française.

Gaëlle saupoudre sa recette d’indices subtiles qui donne à son histoire un goût exquis. Tellement subtiles que l’on est à cent lieues de s’imaginer le fin mot de cette terrible histoire.

Une très jolie plume que celle de Gaëlle Perrin qui fait que son thriller a un excellent fumet et n’est pas du tout fade (n’est-ce pas Gaëlle?). Une très belle maitrise pour un premier roman.

Je vous invite à découvrir cette auteure avec ce superbe thriller que j’ai pris beaucoup de plaisir à consommer. Un livre qui se lit d’une traite grâce à un suspense implacable. Une chose est sûre c’est que LE SOURIRE DU DIABLE est le premier mais ne sera sûrement pas le dernier que je lirais de Gaëlle.

Sponsor

3 Commentaires

  1. J’ai « Haut le chœur » dans ma PAL depuis peu, pas encore trouvé le temps de le lire… Il faut que je m’y mette, je ne lis que de bons retours des écrits de Gaëlle !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.