Sandrone DAZIERI : Tu tueras l’ange

0
194
Italie

INFOS ÉDITEUR

Sandrone DAZIERI - Tu tueras l ange
Tu tueras l'ange

Parution aux éditions Robert LAFFONT collection La Bête Noire en mai 2017

Traduit par Delphine GACHET

La mort rôde, aussi belle que fatale. Serez-vous sa prochaine victime ?

Lorsque le TGV Milan-Rome arrive à quai, la police fait une macabre découverte : tous les passagers de la classe affaires sont morts.

Si les premiers indices orientent l’enquête vers un attentat, la commissaire adjointe Colomba Caselli, muscles d’acier et âme fragile, a de sérieux doutes. Pour elle, seul Dante Torre, l' » Homme du Silo « , est capable d’y voir clair dans ce brouillard de mensonges et de fausses pistes. Très vite, ils découvrent que ce massacre n’est que l’énième épisode d’une longue série de carnages, sur laquelle plane l’ombre d’une mystérieuse figure féminine. Elle ne laisse aucune trace, juste un nom : Giltiné, l’ange lituanien des morts.

Après le succès de Tu tueras le père, une nouvelle enquête de Colomba Caselli et Dante Torre.

(Source : La Bête Noire – Pages : 608 – ISBN : 9782221197462 – Prix : 21,50 €)

L’AVIS DE LEA D.

Merci à Robert Laffont !

Un jour normal, des vies bien rangées… Jusqu’à ce que le TGV Milan-Rome entre en gare, et où le contrôleur fait une découverte macabre : tout les passagers de la classe affaire sont retrouvés mort, et de façon violente. Un acte qui a été revendiqué par Daesh, mais la commissaire Colomba Caselli est intimement persuadée du contraire. C’est pourquoi elle va faire appel à Dante Torre, l’homme au passé marquant et expert en l’art de retrouver personnes et informations.

Au fil de leur enquête, ils tombent sur la trace d’une personne mystérieuse, responsables d’innombrables carnages à travers le monde, et qui se fait appeler Giltiné, le mot lituanien pour la Mort.

Après avoir frappé très fort avec Tu Tueras le Père, j’étais plus qu’impatiente de retrouver Colomba et Dante ! Surtout que Sandrone Dazieri a fait de Tu Tueras l’Ange une nouvelle enquête palpitante et très bien menée. Sur les traces de Giltiné, ils vont parcourir toute l’Italie, aller en Allemagne, de carnages en découvertes. Vengeance, manipulation, et surtout une enquête où on va notamment rencontrer la mafia russe et le KGB. Sandrone Dazieri entremêle avec talent ces différents éléments, donnant à son récit une atmosphère pesante, lourde et prenante. En plus de cette tension, il introduit une certaine tension psychologique avec ses personnages pour le moins cabossés. Colomba est toujours sujette à des crises de panique, son entêtement va lui coûter beaucoup de choses même si elle a souvent raison. Malgré toutes ses failles et ses blessures, ce n’est rien comparé à celles de Dante. C’est un homme brisé, qui – après les révélations survenues dans Tu Tueras le Père – ne sait plus vraiment qui il est, dépendant aux médicaments, atteint de sévères troubles et d’obsessions… Ensembles, ils se complètent parfaitement et font un duo de choc. Colomba est une des rares personnes en qui Dante a totalement confiance et, de son côté, Colomba est prête à suivre Dante dans ses idées, même si elle doit parfois refréner certains de ses « délires ».

Tu Tueras l’Ange est une nouvelle lecture addictive de la Bête Noire : un rythme mené tambour battant, des personnages attachants mais surtout une histoire captivante du début à la fin.

Je recommande vivement !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.