Frank LANOT : Une balle de colt derrière l’oreille

0
417
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Une balle de colt derriere l oreille - Frank Lanot

Parution aux éditions Le Passeur en janvier 2015

Prix Reine Mathilde 2015 remis par Michel Bussi à Cheux

Un héritage mystérieux conduit le héros de cette histoire des rives de la Manche aux camps de la mort du Viêt Minh. Un roman d’initiation et d’aventure qui tourne les pages brûlantes de la guerre d’Indochine.

(Source : Le Passeur – Pages : 460 – ISBN : 9782368902752 – Prix : 23,50 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Au décès de Bruneau, sa fille et son gendre héritent d’une étrange mission. Dans son coffre-fort : un colt avec une balle, une liste de onze noms et un petit carnet. Antoine va mener seul ses investigations qui lui permettront de rencontrer un à un les anciens frères d’armes de son beau-père. Ce capitaine de la Légion étrangère a vécu de l’intérieur plusieurs conflits : les camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale, le Vietnam et l’Algérie. C’est à Hô Chi Minh qu’il a croisé la route de Georges Boudarel qui a tenté d’endoctriner certains soldats mais qui a surtout humilié et voulu briser plusieurs d’entre eux.

« Homo homini lupus est » : « l’homme est un loup pour l’homme ». Cette locution latine illustre parfaitement le texte. Frank Lanot via le personnage d’Antoine recueille les souvenirs de la guerre à travers les confidences de ceux qui l’on vécu. Regards croisés sur des scènes douloureuses où l’homme se fait animal pour anéantir les siens. Les sévices subits doivent-il engendrer la vengeance ? Et ladite vengeance doit-elle passer par les armes ? Doit-on supprimer ses anciens bourreaux ? L’immersion est forte, portée par un récit à la première personne, qui nous plongera même, le temps d’un chapitre, dans la tête du persécuteur.

« Une balle de colt derrière l’oreille » est une véritable réflexion sur la violence et sur le mal. L’auteur met sa passion de la littérature au service du récit. Antoine va se plonger dans les livres d’histoire et savourer aussi les précieux ouvrages qui se trouvent dans le « roof », le bureau de Bruneau.

Cet ouvrage a les saveurs d’un roman policier où le héros remonte la piste des indices précieusement déposés par le disparu. Mais le crime sera-t-il au rendez-vous ? Un tel acte engendrerait forcément des conséquences. L’auto-justice peut-elle être légitime dans certains cas ?

Cette fiction permet de mieux connaitre le conflit en Indochine. Les caennais apprécieront l’apparition de leur ville en filagramme dans le roman.

 

L’auteur

Frank Lanot est professeur de lettres à Caen. Il est également modérateur de débat littéraire notamment pendant le Festival Les Boréales. Après la Clef (1996), ce livre est son deuxième roman.

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.