Gwendolyn KISTE : Plumes et ciguë

0
20
Gwendolyn KISTE : Plumes et ciguë
-

Présentation Éditeur

Il y a cinq ans, les chasseurs de sorcières sont venus et ont tué presque tous les membres de la famille d’Odette.

Maintenant, la jeune femme vit seule au fond de la forêt, tentant d’oublier sa magie pour vivre en sécurité. Mais aucune sorcière n’a le droit à une vie paisible…

Cela commence avec des voix dans le vent qui ne veulent pas la laisser tranquille. Puis les oiseaux se mettent à tomber du ciel et elle se réveille le matin, les ongles noircis de terre après avoir visité le cimetière pendant la nuit, sans aucun souvenir de ses actes. D’étranges enfants se mettent également à la suivre où qu’elle aille et les habitants du village, de plus en plus effrayés, pensent qu’elle veut se venger d’eux.

Mais tout ceci n’est que le début de leurs problèmes, car le pire reste à venir : les chasseurs de sorcières sont de retour, prêts à brûler celle qui leur a échappé.

Origine Flag-ETATS-UNIS
Éditions Chat Noir
Date 25 aout 2021
Traduction ..
Pages 220
ISBN 9782375681664
Prix 14,90 €

L'avis de Léa D.

Un roman qui me tentait énormément, j’étais curieuse de m’y plonger !

L’intrigue se situe dans une époque moyenâgeuse, et où les hommes n’hésitent pas à accuser et à brûlait les femmes pour sorcellerie. Sauf que la magie existe bel et bien…

Il y a 5 ans de cela, presque toute la famille d’Odette à été tuée. La jeune femme s’est réfugiée dans une maison au fond des bois, tentant désespérément d’éteindre toute sorte de magie en elle, mais en vain. Elle commence à entendre des voix. Puis elle se réveille le matin, de la terre sous les ongles pour avoir creusé la terre du cimetière. Et enfin, une pluie d’oiseux morts… Les villageois murmurent dans son dos, la craignant de plus en plus ; tout comme Odette, qui craint la peur et la folie des villageois.

Mais le premier passage des chasseurs de sorcières, cette première tuerie… Tout cela n’était que le prélude à d’autres horreurs, car les hommes sont de retour, prêt à achever leur tâches et à tuer Odette.

Comme toujours, les parutions du Chat Noir me tente énormément (bien que j’ai du retard dans mes lectures !), et je n’ai pas hésité à me jeter sur Plumes et Ciguë, qui est ma deuxième découverte de l’univers de Gwendolyn Kiste – après Filles de Rouille.

J’étais très tentée par Plumes et Ciguë, pour plusieurs raisons : suivre une auteure dont j’avais apprécié le premier roman, la très belle couverture et le résumé (des SORCIÈRES !). Et je ne suis pas déçue de ma lecture ! Car Plumes et Ciguë est un récit bien mené, addictif, avec une très belle plume et des personnages bien campés et qui sont soit attachants soit détestables. Gwendolyn Kiste écrit un roman fantastique, avec une certaine tension perceptible jusqu’à la fin (jusqu’où peut aller la peur et la folie des hommes ?) mais aussi une certaine horreur, que ce soit devant la barbarie des êtres humains ou devant certains phénomènes surnaturels.

J’aurais aimé voir davantage de la magie utilisée par les sorcières, spécialement celles qui se cachent du pouvoir en place, mais aussi davantage de description de la forêt attenante à la cabane d’Odette, mais ce sont bien les seuls points légèrement négatifs que je pourrait soulever !

Les personnage sont tous très intéressants, la description de l’environnement est particulièrement frappant, et l’ambiance est lourde, poisseuse, empreinte de désespoir. Bref, Plumes et Ciguë est pour moi une nouvelle réussite chez les éditions du Chat Noir, et la confirmation que Gwendolyn Kiste est une autrice à suivre !

Bref, c’est une lecture que je recommande absolument.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.