Collectif : Zombies

2
392
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

zombies - EnelyaParution aux éditions Elenya Editions en octobre 2013

Les morts-vivants sont partout ! Ils ont contaminé et, fatalement, infecté toute la surface de la planète. Comment Elenya Éditions aurait-elle pu échapper à cette invasion ?

Pour son troisième concours d’écriture, la maison d’édition a sélectionné douze auteurs. Douze chasseurs de zombies ayant mené une battue sans merci contre ces horribles créatures assoiffées de chair.

Découvrez l’encre noire de ces lauréats et en bonus, quatre nouvelles écrites par un jury qui se sera fait piéger et aura dû mettre le pied à l’étrier lui-aussi.

Les morts-vivants auront-ils pris le dessus ?

SOMMAIRE :

  • Matriochki – Christophe GALLO
  • Pour une goutte d’eau – Monia SOMMER
  • La condition – Marie GALLANT
  • Par-delà la mort – Carine ROUCAN & Pierre DUPUIS
  • Le rêve étrange du Professeur Waldmann – Laurent FEMENIAS
  • L’impasse – Caroline THOMAS
  • Le réveil – LA MANNA
  • Le carrefour du diable – Olivier MASSON
  • L’amour ne meurt jamais – Remy GARCIA
  • Immolés – Maxence MIALLOT
  • Chaos – Leïla ROGON
  • Les nouveaux cafards – John STEELWOOD
  • Les autres vies – Christophe VALAT
  • Pantins -Yoann LEGAVE
  • A quoi bon l’éternité – Jean-Christophe PERRIAU
  • La marche du commandant – Lanto ONIRINA

(Source : Elenya – Pages : 209 – ISBN : 9791092512137 -Prix : 13,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Les zombies…

Vaste sujet maintes fois exploité en littérature, au cinéma, ou en bd et série TV (voir « Walking dead ») que l’on se demande quelquefois comment on pourrait renouveler le genre, sans tomber dans les clichés et trucs déjà utilisés à tort et à travers.

Avec en tête quelques souvenirs de la série TV mentionnée ci dessus et autres mémorables visions cauchemardesques sur gd écran, j’avais néanmoins très envie de découvrir ce que douze jeunes auteur(es) pouvaient faire avec le sujet de ces morts-vivants, surtout dans le registre de la nouvelle, exercice d’écriture très difficile comme on le sait.

Et je dois avouer que la lecture de ce recueil spécial Zombies, m’a pleinement enthousiasmé : des textes riches, bien écrit (sans pour autant que l’écriture de chacune de ses différentes nouvelles soit révolutionnaire) et avec une bonne dose d’originalité pour la plupart d’entre elles.

Alors oui c’est vrai : c’est le gros problème d’un recueil de nouvelles (et ce même chez les plus grand auteurs comme un certain Stephen K.), c’est que l’on sait généralement que l’ensemble sera inégal et que l’on n’aura pas une satisfaction totale sur l’ensemble de l’ouvrage.

Mais qu’importe, ce qui compte le plus dans ce recueil c’est son originalité dans les différentes thématiques utilisées : du survival, du scientifique, de l’anticipation, du fantastique, de l’angoisse, tout cela ancré soit dans le réel d’aujourd’hui, soit dans un futur proche ou dans le passé (un de mes coups de coeur d’ailleurs dans ce recueil).

Chaque sujet est soigneusement abordé avec des personnages simples et une ambiance dans laquelle on est directement plongé, sans temps morts, avec ce qu’il faut pour passer un bon moment ! De l’angoisse, de la terreur, de l’horreur, un peu de gore parfois (certaines scènes sont diaboliquement horribles à lire il faut avouer) une pléthore de sensations extra à la lecture et ca, ce n’était que du bonheur ! Sur l’ensemble de cet ouvrage, j’ai retenu 3 ou 4 nouvelles vraiment formidables, que je pourrais nommer comme des « coup de coeur » !

En toute honnêté, un très bon recueil de nouvelles zombiesques à lire ! Chacun des douze auteur(es) de ce recueil a su tirer son épingle du jeu et nous concocter une histoire courte mais efficace, et les 4 juré(es) de ce concours de nouvelles, organisé par la maison d’édition « Elenya Editions », eux aussi, s’en sont très bien sortis !

Ajoutez à ces textes, une sublime couverture en couleurs et des illustrations en noir et blanc en hors texte et vous obtenez un bon petit plaisir de lecture garantie !

Si vous aimez avoir peur, si vous pensez que vous êtes prêts à tuer pour votre survie, si vous n’avez pas peur de passer une nuit blanche, alors sans hésiter, plongez dans l’horreur et cotoyez de près, de très près, ces morts pas tout à fait morts, mais pas complètement vivants non plus !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.