Christian GUILLERME : Urbex sed lex

0
38
Christian GUILLERME - Urbex sed lex
-

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Contre une belle somme d’argent, quatre jeunes passionnés d’urbex sont mis au défi de passer une nuit dans un sanatorium désaffecté. Ils vont relever le challenge, mais, une fois sur place, ils vont se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls dans cet immense endroit abandonné… Et très vite comprendre qu’ils n’auraient jamais dû accepter cette proposition. JAMAIS !

Origine France
Éditions Taurnada
Date 18 juin 2020
Pages 248
ISBN 9782372580700
Prix 9,99 €

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

Connaissez-vous l’urbex, cette pratique qui consiste à explorer des lieux abandonnés, dans lesquels la nature reprend peu à peu ses droits ? L’urbex est un loisir de plus en plus prisé par les photographes amateurs en quête de sensations fortes. Dans ce roman, deux jeunes couples, très investis dans l’urbex, décident d’accepter une étrange proposition qui leur a été faite par mail. Ils doivent, contre une jolie somme d’argent, s’introduire dans un ancien sanatorium près de Dreux en pleine nuit et laisser une preuve de leur passage. La première partie de ce roman raconte la préparation de l’expédition mais surtout l’appréhension liée à ce défi. Inquiétude et excitation se mêlent habilement dans l’avancée de l’intrigue. Le lecteur cerne très rapidement la personnalité des personnages qui se révèlent différents dans leur manière d’aborder la peur. Il faut avouer que cette première partie nous met l’eau à la bouche rapidement. Les deux couples sont préparés tels des aventuriers ou des militaires : sac à dos, lampe torche, talkie-walkie, combinaison multipoches. Le lecteur est petit à petit immergé dans l’aventure sans quitter son lit ou son canapé. Plutôt confort comme situation puisque le pire est à venir. Le mystérieux homme du mail est le maître d’un jeu machiavélique, et est accompagné d’une équipe redoutable dont le seul et unique objectif est de chasser de pauvres proies.

Thriller tout aussi effrayant que diabolique, urbex sed lex ne laisse alors plus aucun répit. Je craignais un effet de répétition dès lors que la chasse à l’homme avait commencé mais c’est tout le contraire qui se passe puisque l’auteur arrive à nous surprendre jusqu’à la fin sans créer un quelconque ennui. L’ambiance des lieux est importante et contribue à donner le frisson nécessaire. Le lieu est chargé d’une époque révolue. Dans ce thriller, le lecteur est imprégné jusqu’à voir et entendre… roman très sensoriel, on ne peut s’empêcher d’établir le plan du sanatorium, d’imaginer les murs, les tags, voir les escaliers ou même sentir l’humidité. Bref si vous aimez les sensations, je vous conseille de vous plonger dans ce roman qui réunit une intrigue bien ficelée, des personnages intéressants et combattifs et un climat anxiogène non négligeable.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.