Chevy STEVENS : Des yeux dans la nuit

1
731
Canada

INFOS ÉDITEUR

chevy stevens-des-yeux-dans-la-nuit
Des yeux dans la nuit

Parution aux éditions de l’Archipel le 19 février 2014

Parution aux éditions Pocket le 12 mars 2015

Traduit de l’américain par Sebastian DANCHIN

Nadine Lavoie, dont la fille Liza âgée d’une vingtaine d’années a fugué sans laisser de nouvelles, est psychiatre dans un hôpital de Vancouver. Lorsqu’une patiente, Heather, lui est confiée après une tentative de suicide, Nadine commence avec elle une thérapie afin qu’elle lui raconte son histoire.

Au fil des séances, Nadine apprend qu’Heather est membre d’une secte. Surtout, elle se rend compte qu’il existe de troublants parallèles entre la vie d’Heather et la sienne.Mais, lorsqu’elle veut fouiller son propre passé, Nadine se retrouve face à un trou noir, ayant effacé de sa mémoire de nombreux souvenirs traumatisants d’adolescence. Pourquoi sa mère les a-t-elle emmenés son frère et elle vivre dans une commune isolée de l’île deVancouver ? Pourquoi sa famille a-t-elle été détruite ? Et pourquoi le nom d’Aaron Quinn, le gourou de la secte d’Heather, lui inspire-t-il des sentiments de terreur ?

Plus Nadine avance, plus elle sent une menace peser sur elle. Elle se sent observée, le danger se rapproche. Ce sera lui ou elle.

(Source : L’Archipel – Pages : 416 – ISBN : 9782809813906 – Prix : 22,00 €)

L’AVIS DE HÉLÈNE B.

L’intrigue de ce roman nous transporte dans l’univers très inquiétant des sectes et des manipulations mentales. Le choix du Psychiatre comme personnage principal était presque une évidence. La tension psychologique y est d’autant plus palpable qu’elle est souvent objet d’analyse du médecin. Ce roman, c’est l’histoire de Nadine, médecin poussée à voyager dans le temps, lorsqu’une jeune-fille suicidaire fait son entrée dans son service. Nadine se retrouve entraînée dans son passé obscur, un passé qui la relie à cette patiente. Ce qu’elle avait enfoui dans sa mémoire se rappelle à elle mais il manque des pièces importantes dans le puzzle de sa vie.

Nadine c’est un peu « le cordonnier est le plus mal chaussé ». Elle est psychiatre et souffre de claustrophobie et n’arrive pas malgré une thérapie à en trouver les causes. De plus, elle connait une relation très conflictuelle avec sa fille de 18 ans qui l’empêche de vivre sereinement sa vie de mère. Son veuvage se rajoute à la liste et fait de notre psychiatre un personnage très vulnérable (l’est-elle plus que ses propres patients ?).

Les thèmes de la communauté et du gourou sont très bien traités. L’angoisse est présente et est entretenue à chaque page. Le sceptre de la folie et de la manipulation planent tout au long du roman, on a très envie que Nadine découvre la vérité, découvre SA vérité. Cette vérité qui va mettre sa vie en péril (mais ne l’a-t-elle pas déjà été ?), et la vie de son frère aussi.

Elle devient l’enquêtrice, elle mène l’enquête de sa vie qui permettra de sauver d’autres vies (n’est- ce pas le rôle du médecin ?).

J’ai avalé ce roman, le suspense est présent, le personnage de Nadine très attachant, on a presque envie de l’aider à se souvenir. Ce roman, de Chevy STEVENS, est plein de questions, et toutes les questions trouveront une réponse. Je me suis surprise à ébaucher des hypothèses (qui se sont avérées fausses), certaines réponses m’ont donc vraiment étonnée. Pari réussi donc ? L’auteur arrive à créer cette attente, à créer une ambiance angoissante et arrive à nous surprendre par certaines vérités.

Advertisement
Lectrice qui voyage des grands classiques au roman policier en passant par les auteurs russes et nordiques que j'affectionne particulièrement.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci pour cette bonne chronique, ca fait longtemps que je voudrais lire cette auteure, peut etre est ce la bonne occasion avec ce nouveau roman à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.