Catherine SEVESTRE-LOQUET : L’enfant du crépuscule

0
154
France

Catherine Sevestre-Loquet explore les mystères des marais de Carentan au Moyen-âge

INFOS ÉDITEUR

L enfant du crepuscule - Catherine SEVESTRE-LOQUET

Parution aux éditions Charles Corlet en mars 2011

Par l’auteur des romans policiers Le loup des ponts d’Ouve et Le prieuré des ténèbres.

1057, au plus profond des marais du Cotentin, un clan viking reclus dans la baie des Veys perpétue obstinément les coutumes des ancêtres arrivés deux siècles plus tôt. Un jour, Gorm le chef, ramène un otage, Enguerran, fils du puissant seigneur des Bohons. En échange de la vie du jeune garçon, Gorm exige un lourd tribut. Les jours passent, la rançon n’arrive pas et des dissensions naissent au sein du clan….Par l’auteur des romans policiers

(Source : Charles Corlet – Pages : 140 – ISBN : 9782847063769 – Prix : 18 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

1057, dans les marais du Cotentin un clan viking kidnappé Enguerran fils d’un puissant seigneur en espérant demander une rançon. Ces hommes sont arrivés il y a deux siècles à l’époque où la Normandie s’appelait encore la Neustrie. Alors qu’il est séquestré à l’écart une drôle de créature vient lui rendre visite. Un enfant aux allures sauvageonnes. Une complicité va naitre entre ces deux exclus. Lini allant même jusqu’à dévoiler au prisonnier ses origines qu’il pense féérique. La dame blanche hante ses rêves et ses espoirs.

Cette tribu subit également le poids d’un lourd secret. Les petites filles doivent toutes être tuées ou abandonnées à la naissance depuis un drame que plus personne n’ose évoquer. Mais le marais est une véritable arme à lui tout seul et la mort de l’émissaire, qui devait gérer l’argent du rapt, risque de provoquer un drame encore plus grand.

Ouvrir un roman de Catherine Sevestre-Loquet c’est pratiquement utiliser une machine à remonter le temps. Cette amoureuse des marais de son enfance plonge son lecteur dans l’univers du moyen-âge. Des scènes très réalistes basées sur des recherches approfondies. Elle propose un regard différent sur les vikings, on sent dans son texte la complexité des rapports qu’ils ont pu avoir avec les habitants des terres voisines. Dans L’enfant du crépuscule, la grande prêtresse tient une partie du destin des siens et ce clan donne le sentiment d’être couper des autres. L’auteur utilise notamment l’orthographe ancienne des noms de lieux cela ajoute du charme au récit.

Un roman est à la fois historique et en même temps très sensible. Elle traite le thème de la différence. C’est un appel à la tolérance entre les peuples. La magie de son texte évoque des univers comme « Les dames du lac » de Marion Bradley Zimmer. Les croyances des personnes vivant dans des lacs ou dans d’autres lieux de la nature.

Paru dans le journal Côté Caen

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici