Cate TIERNAN : Balefire

0
672

balefireDossier sur la série de bit-lit Balefire publiée en France aux éditions Le Masque dans la collection MSK ayant comme sujet la sorcellerie. Trois tomes sont parus chez nous pour l’instant sur les quatre que comporte la saga. Il existe un omnibus aux Etats-Unis qui regroupe les quatre textes.

Le pitch

Clio et Thaïs ne sont pas des jeunes filles comme les autres. Elles sont jumelles, et ce sont des sorcières. Séparées à la naissance pour éviter la réalisation d’une prophétie funeste, elles se retrouvent maintenant au sein d’une confrérie de sorciers centenaires qui leur offre un cadeau à double tranchant : l’immortalité. Contrairement à Clio, qui a été élevée par sa grand-mère sorcière, Thaïs ne connaît rien de ce monde fantastique.


Tome 1 – Le Calice du vent

Cate TIERNAN - Balefire - Tome 1 – Le Calice du vent
Le calice du vent

Parution aux éditions Le Masque en mai 2012

Traduit par Aude Lemoine

(Source : Le Masque – Pages : 250 – ISBN : 9782702435311 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Thais, 17 ans, vient de perdre son père dans un accident de voiture violent. Elle se retrouve orpheline et elle pense être recueillie par sa voisine qu’elle a toujours considéré comme sa grand-mère de coeur. Mais à la lecture du testament de son père, elle apprend qu’elle doit partir vivre à la Nouvelle Orléans chez une amie de son père qu’elle ne connait pas. Elle se retrouve à vivre avec une étrange femme vêtue de cuir noir qui reçoit régulièrement des invités aussi intriguant qu’elle.

Clio se concentre sur des exercices de magie avec sa grand-mère mais ce n’est pas évident. La jeune fille sait qu’elle doit se travailler car le rite de passage se rapproche et qu’elle sera ridicule si elle échoue avant ses 18 ans alors que beaucoup d’autres ont déjà réussi. Mais elle aime sortir avec ses copines, séduire… Pas facile de tout mener de front.

Rentrée des classes à la Nouvelle-Orléans, Thais et Clio qui ne connaissaient pas se retrouve l’une en face de l’autre alors qu’elles ne se connaissaient pas. C’est comme si elles regardaient dans un miroir. Elles ont même toutes les deux une tâche de naissance très spécifiques sur le visage. Il n’y a pas de doutes : elles sont jumelles mais pourquoi leur a-t-on caché leur existence mutuelle ?

Elles ont des tempéraments tellement différents : Thais est très douce, Clio est plutôt volcanique. Thais est orpheline tandis que Clio vit avec sa grand-mère. Est-il possible pour elles de construire une vie de famille ? Est-il facile d’accepter que l’on a un double qui peut également plaire ?

Thais ne connait rien à la magie, sa soeur va commencer à l’initier. Les résultats sont surprenants. Un danger plane sur les jumelles. Est-ce pour cela qu’elles n’ont pu grandir ensemble ?

Balefire a été ma première immersion dans l’univers de Cate Tiernan. J’ai eu un tout petit de mal au début du roman : à être certaine de l’époque à laquelle se situait le roman. Et également l’aspect polyphonique du texte, j’ai pourtant l’habitude « d’entendre » plusieurs personnages prendre la parole avec chacun leur chapitre mais j’ai été un peu perturbée par le nombre de prénoms… mais une fois passer ce trouble, je me suis laissée prendre par l’histoire et j’ai aimé voir les soeurs évoluer.

L’auteur retranscrit très bien l’atmosphère de la Nouvelle-Orléans, on a l’impression de ressentir la chaleur. D’évoluer dans les vieux quartiers, c’est une véritable immersion. J’ai particulièrement aimé le petit jardin paisible…

Ce qui est intéressant c’est à la fois un texte sur les troubles de l’adolescence (être reconnue, appréciée, désirée) et à la fois une découverte progressive du monde de la sorcellerie.

A peine le tome 1 fermé, on veut attaquer la suite donc je vous invite à lire la chronique du 2 où je vais faire attention de ne pas « spoiler »

Sophie


L’AVIS DE LEA D.

Thaïs vit avec son père et est parfaitement heureuse. Seulement sa vie bascule lorsqu’elle apprend le décès de son père, et qu’elle doit non seulement aller vivre à la Nouvelle-Orléans, mais aussi s’installer avec Axelle, sa tutrice qu’elle n’a jamais vue de sa vie.

Dans le même temps, nous découvrons Clio, une jeune fille vivant avec sa grand-mère. Elle pourrait sembler tout à fait banale, avec ses amies, les cours… Sauf qu’elle est une sorcière !

Le résumé nous donne un peu trop d’indications, comme le fait que les deux filles soient jumelles. Mais du coup, je me suis beaucoup intéressée à la forme que va prendre la rencontre entre ces deux filles. Thaïs et Clio sont très différentes. L’une et l’autre ont été élevées comme filles uniques, et le fait de se retrouver à deux n’est pas forcément une chose facile ! Mais au-delà de ça, Thaïs est une jeune fille stable, intéressée par ses études, mais aussi très réservée et discrète. Elle se retrouve projeté dans un monde très différent, à la fois dans une nouvelle école, un endroit différent, mais aussi dans un monde où la magie existe, à l’insu d’un grand nombre de personnes. Elle arrive à faire face, tout en perdant un peu pied parfois.

De son côté, Clio est plus extravertie, elle aime pratiquer la magie, mais aussi faire la fête avec ses amis et s’intéresse aux garçons. Deux comportements, deux visions différentes, l’une qui a le pied dans le monde de la magie tandis que l’autre a vécu dans l’ignorance de ces capacités. Je me suis sentie plus proche de Thaïs, car je me sens plus proche de son caractère, au contraire de Clio que j’ai eu du mal à apprécier tout de suite à cause de son côté parfois un peu peste et allumeuse. Mais au fil des pages, je l’ai apprécié davantage, elle a un côté sensible qu’elle dissimule et un côté rentre-dedans attachant. Mais j’ai surtout apprécié la rencontre entre ces deux personnalités, leurs tâtonnements et le lien qui commence à se former entre elles.

Le Calice du Vent est le premier tome de Balefire, Cate Tiernan a pris son temps pour bien poser les personnages (Thaïs et Clio sont les mieux décrites et les plus présentes), pour décrire un environnement très envoûtant dans ce paysage de Nouvelle-Orléans, à la fois sombre et captivant. L’intrigue est donc assez lente à démarrer, ce qui peut poser problème et attendre impatiemment que les rebondissements arrivent. Mais Cate Tiernan a réussi à minimiser ce défaut, je me suis retrouvée plongée dans l’histoire de Thaïs et Clio. Sachant que la série de Balefire devrait compter normalement quatre tomes, je comprends que l’auteur ait envie de bien poser les bases pour nous mettre dans le bain !

Sans que Le Calice du Vent ne soit un coup de cœur, j’ai pris grand plaisir à le dévorer. Il y a de la magie, un paysage spectaculaire, mais surtout des personnages fort, spécialement l’interaction entre les deux jumelles et la façon de percevoir leur monde. Je vais donc me plonger dans la suite avec grand plaisir, et j’attends les prochains tomes avec impatience !

Léa D.



Tome 2 – Cercle de cendres

Cate TIERNAN - Balefire - Tome 2 – Cercle de cendres
Cercle de cendres

Parution aux éditions Le Masque en avril 2013

Traduit par Anne-Sylvie Homassel

(Source : Le Masque – Pages : 250 – ISBN : 9782702436066 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Les jumelles continuent les entrainements de magie mais des réactions inhabituelles se déclenchent. Thais possède-t-elle des facultés particulières ou le fait que les deux soeurs soient réunies est synonyme de danger ?

Elles sont de plus en plus sollicitées par la confrérie (je vous laisse découvrir cet aspect en lisant le roman). Elles découvrent l’histoire de leur famille sur plusieurs générations. De nombreuses femmes de leurs familles sont déjà mortes. Rejoindre Balefire peut-elles leur apporter quelque chose et les faire disparaitre ?

Je trouve que le tome 1 était un véritable prologue, la lecture du deuxième volume est beaucoup plus aisée.

On connait tous les protagonistes. L’histoire s’étoffe encore et les personnages dévoilent différentes facettes. Il règne un véritable suspense. Manipulateurs, protecteurs ? A qui les soeurs peuvent-elle se fier ?

Et les soeurs sont-elles si bénéfiques que ça ? Très envie de lire le tome 3 pour en savoir plus.

La sorcellerie prend de plus en plus de place dans le texte. Laissez vous envoûter à votre tour !

Sophie


L’AVIS DE LEA D.

Dans Le Calice du Vent, Thaïs a dû endurer la mort de son père et découvrir non seulement qu’elle avait une sœur jumelle mais aussi les pouvoirs magiques d’une sorcière. De son côté, la situation n’est pas facile non plus pour Clio. Même si elle a toujours vécue dans le domaine de la magie, elle et sa sœur vont devoir apprendre à vivre ensemble. Pas facile pour des filles qui ont été élevés différemment et comme enfant unique !

Dans ce second tome, Thaïs et Clio se connaissent davantage et s’apprécient véritablement. Elles vont se plonger dans la découverte plus profonde de leurs liens, mais aussi de leurs magies. Ce qui va être l’occasion pour Thaïs de se plonger dans ce tout nouveau monde avec son apprentissage de la magie ! Impatiente et anxieuse de commencer, Thaïs déchante très vite en constant les conséquences imprévisibles de ses pouvoirs.

Cercles de Cendres se révèle plus prenant que le premier. Le Calice du Vent m’avait beaucoup plu, même s’il tardait un peu à se mettre en place. Pour sa part, Cercles de Cendres nous plonge directement dans l’action. Nous connaissons déjà l’histoire, les personnages, c’est donc plus intéressant dans la mesure où nous pouvons nous replonger directement dans l’histoire sans temps mort ! Outre la relation entre les deux sœurs jumelles, avec leur grand-mère et les autres magiciens, j’ai pris plaisir à l’enquête dans le milieu magique. Car quand les sœurs vont s’entraîner, tout va partir de travers. D’où vient ce problème ? Pourquoi rien ne se passe comme prévu ? Comment se fait-il que les pouvoirs de Clio marchent normalement tandis que ceux de Thaïs dérapent gravement ? A part ces catastrophes qui vont s’enchaîner sans coup férir, on va devoir se replonger dans les vieilles histoires de famille, dans les complots de sorciers et les motivations de chacun. Quel est le but des sorciers qui entourent Thaïs et Clio, sont-ils aussi désintéressées qu’ils le disent, mais surtout quel est le but des sorciers extérieurs à leur cercle ?

Cercles de Cendres est vraiment un excellent second tome : l’intrigue s’accélère, les personnages sont plus fouillés (spécialement les deux sœurs, évidemment, et j’ai toujours une petite préférence pour Thaïs, vraiment très touchante et qui prend davantage confiance en elle-même), la magie est plus présente (j’ai particulièrement aimée les séances d’entraînements qui virent à la catastrophe), des sentiments et des révélations, bref un tome vraiment explosif et addictif !

Avec tout ce qui se passe et la fin qui est arrivée malheureusement trop vite, je n’ai qu’une hâte, c’est de m’acheter la suite ! Je viens de voir que le tome 3, Plume de Pierre, n’était prévue que pour le 8 janvier 2014… Quelques mois à attendre, ce qui vous donnera l’occasion de démarrer ce début de saga très prometteuse !

Léa



Tome 3 – Plume de pierre

Cate TIERNAN - Balefire - Tome 3 – Plume de pierre
Plume de pierre

Parution aux éditions Le Masque en janvier 2014

Traduit par Anne-Sylvie Homassel

(Source : Le Masque – Pages : 250 – ISBN : 9782702436073 – Prix : 17,00 €)

L’AVIS DE LEA D.

J’étais très impatiente de lire ce troisième tome, surtout après les deux premiers que j’avais trouvé très bon !

Pour rafraichir la mémoire, Clio et Thais sont deux jumelles séparées à la naissance. Clio a été élevée dans la tradition des sorcières et de leurs pouvoirs par sa grand-mère, tandis que Thais vivait une existence banale avec son mère. Après la mort de son père, son existence à la Nouvelle-Orléans avec une personne qui lui était totalement inconnue, pour ensuite emménager avec sa sœur et sa grand-mère.

Les deux premiers tomes nous avaient plongés dans l’univers de ces deux jeunes filles. A leur côté, nous allons découvrir la magie, mais aussi ces éléments intrinsèques à la vie de toute personne. Clio et Thais ont énormément évoluées depuis Le Calice du Vent. Clio est passée de la gamine têtue, sûre d’elle à une personne plus adulte et plus mature. De son côté, Thais a davantage confiance en elle, elle fait montre de plus d’assurance en ses capacités. Les deux filles ont beaucoup à apprendre, que ce soit en magie ou sur elles-mêmes. Elles doivent non seulement apprendre à se connaître l’une et l’autre, mais aussi leur propre personnalité. On voit leur approche différente de la vie et de la magie. Clio reste très sûre d’elle et n’hésite pas à foncer pour obtenir ce qu’elle veut, elle est de plus tentée par la possibilité d’accéder à l’immortalité grâce au 13. De son côté, Thais prend enfin conscience de ses capacités de sorcière, elle maîtrise davantage ses pouvoirs. Elle n’hésite plus autant qu’avant et est en mesure de faire vraiment ses choix, contrairement au premier tome où elle était davantage renfermée. Enfin, contrairement à Clio, Thais arrive quand même à essayer d’avancer par rapport à André. Elle a un petit ami, et même si ce n’est pas facile de résister au sentiment suscité par le sorcier immortel, elle évolue et ne reste pas figée contrairement à sa sœur.

J’ai donc été vraiment enchantée de retrouver ce monde créé par Cat Tiernan dans ce troisième tome de Balefire. Plume de pierre est vraiment un excellent tome, beaucoup plus approfondi que les précédents, tant au niveau des personnages que de l’intrigue. J’apprécie donc davantage Clio, j’aime toujours autant Thais, et les personnages secondaires prennent plus d’importance, notamment les 13, que l’on retrouve dans certains chapitres qui leur sont consacrés. J’ai été très contente qu’on avance également sur certains moments, des révélations sont faites et j’ai apprécié la manière de les amener. Ça nous promet de belles tensions et encore plus de rebondissements pour la suite !

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’en redemande ! Balefire fait partie de ces séries qui deviennent vraiment de mieux au mieux au fil des tomes. Sachant que le tome 4, Un collier d’eau, sortira le 9 avril 2014, je compte les jours sur mon calendrier.

Si vous ne connaissez pas encore ces romans de Cate Tiernan, je vous les conseille. C’est une série jeunesse qui plaira à la fois à un jeune public, mais aussi aux personnes adultes.

Léa



Tome 4 – Collier d’eau

balefire-04

Parution aux éditions Le Masque en mars 2014

Traduit par Anne-Sylvie Homassel

Après l’échec du rite des Treize, Thais et Clio voient leur vie changer. Petra, leur grand-mère et unique famille, décline peu à peu. Les pouvoirs encore balbutiants de Thais sèment la panique dans son entourage, allant jusqu à mettre en danger la vie de son petit ami. Quant à Clio, elle est terrifiée par la vision qu elle a eue lors de la célébration du rite. Persuadée qu elle va bientôt mourir, elle s adonne de plus en plus à la magie noire dans l espoir de conjurer le sort et d accéder à l immortalité. Sans le savoir, c est également ce que fait Thais, qui a juré de venger la mort de son père. Égarées dans un univers aux issues imprévisibles, et sans l aide de leur grand-mère, les jumelles sont prêtes à tout pour atteindre leur but, au risque de perdre ce qu elles ont de plus important : leur lien fraternel, et leur âme.

(Source : Le Masque – Pages : 264 – ISBN : 9782702436080 – Prix : 17,00 €)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.