Caroline QUINE – Franklin W. DIXON : Alice et les Hardy Boys – Super-détectives

0
484
Flag-ETATS-UNIS

7 enquêtes d’Alice et des Hardy Boys.  Un « cross-over » entre deux séries mythiques de la littérature jeunesse populaire.

INFOS ÉDITEUR

Alice et les Hardy Boys - Super-detectivesParution aux éditions Hachette dans la collection Bibliothèque Verte en 1984, 1988, 1995, 2000

Titre original : Nancy Drew and Hardy Boys Super Sleuths (1980)

Traduit de l’américain par Marie-France WATKINS

Illustrations d’Yves BEAUJARD

Les frères Hardy et Joe Hardy sont mes amis. Leur père, ancien officier de police, est maintenant détective privé. Ils participent à ses enquêtes et quand ils ont du mal à s’en sortir ils me demandent de les aider.

Vous allez voir, en lisant nos dernières aventures, que ces « Hardy Boys » sont très efficaces et que, grâce à mon flair, nous arrivons à des résultats sensationnels.

Alice Roy

(Source : Bibliothèque Verte – Pages : 154 – ISBN : 978-2012003620 – Prix : – €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

7 enquêtes d’Alice et des Hardy Boys.

Première enquête. Erreur sur la personne.

Joe Hardy reçoit des diamants et autres pièces précieuses. Avec son frère Joe, il profite de la venue d’Alice Roy pour partir à la chasse aux nouveaux indices. A peine arrivé, la jeune fille sort sa loupe et elle trouve une piste. Un voleur de bijoux utilise plusieurs identités dont celle de Joe Hardy…

Deuxième enquête. Le trésor du pirate

Alice et les frères Hardy s’éclatent en faisant du surf mais un malotru heurte la jeune femme sans s’excuser et la laisse un peu engourdie. Après un moment de repos, ils se retrouvent pour faire le point pour sur le sujet qui les a réunit ici : la pièce maitresse d’une exposition à venir a été volée. Les Roy et les Hardy avaient décidé d’unir leurs forces pour résoudre cette affaire avant l’ouverture du musée…

Troisième enquête. La Chevalière armée.

Alors qu’Alice Roy et Joe Hardy s’apprêtent à monter en avion, Franck est bloqué par la sécurité de l’aéroport. On vient de retrouver une arme dans ses bagages. Il a beau insister sur le fait qu’elle ne lui appartienne pas, il est bloqué. Son père doit venir avec un agent de police pour tenter de débloque la situation. Les deux voyageurs s’interrogent a-t-on voulu les ralentir pour qu’ils ne s’investissent pas dans leur nouvelle enquête : la cousine du père d’Alice a fait appel à eux car dans sa vieille salle d’opéra les incidents se multiplient créant ainsi la désertion du public. L’établissement serait envouté, une des armures servant d’accessoire porterait malheur… La tension est palpable…

Quatrième enquête. Le labyrinthe diabolique.

Les frères Hardy sont présents à River City pour une représentation avec leur équipe de gymnastes. C’est l’occasion pour eux de retrouvailles avec les Roy. L’avocat sollicite l’aide des détectives amateurs pour aider une jeune femme que le demi-frère de son père menace depuis le décès de ce dernier. Une grosse somme d’argent est en jeu ainsi que la sécurité de Marilyn. Le temps est compté mais les deux frères doivent se rendre dans le parc d’attraction pour leur représentation quotidienne. Le lieu leur réserve bien des surprises et pas que des bonnes…

Cinquième enquête. L’énigme de la banque.

Alors que Franck Hardy lit le journal local qui évoque la vague de cambriolages qui touche les environs, il s’aperçoit que les mots croisés contiennent un message codé lié à ces événements. Le jeune homme pense avoir trouver ce qui tracassait les équipes de police : le moyen de communication des malfrats. Le trio se met en planque après avoir informé la police de leur découverte avec l’aide de Bess (qui a l’habitude d’enquêter avec Alice)

Sixième enquête. Le carillon fantôme.

Alice, Franck et Joe sont en route pour étudier un site indien. Le chauffeur de car blêmit à l’arrivée d’un petit village car selon lui un fantôme fait sonner les cloches de l’église. En voulant jouer les explorateurs, ils se retrouvent bloqués dans le clocher et tous les autres ont fuit…

Septième enquête. Le secret du chalet des cimes.

Alice Roy accompagne son amie pour Karen Young destination un chalet pour retrouver Sue, la jeune fille a disparue. C’est également la cousine des frères Hardy donc les garçons doivent arriver en renfort. Le Père Noël serait le coupable…

Ce roman est un « cross-over » entre deux séries mythiques de la littérature jeunesse populaire : « Alice » (Nancy Drew dans la version d’origine) et les « frères Hardy » (The Hardy Boys). C’est drôle et agréable pour les fans de voir que ces personnages s’entendent bien, qu’ils sont complices, qu’ils cogitent encore plus vite pour résoudre les mystères. Mais honnêtement, les enquêtes de cet ouvrage sont un peu tirées par les cheveux. Etant donnés que les récits doivent être courts, les dénouements ont lieu le temps d’un claquement de doigts. Et certains récits sont presque grotesques dès le départ (la 5ème enquête).

Je suis contente d’avoir déniché cet ouvrage pour l’aspect « collector » mais niveau lecture c’est pas franchement le top.

A noter les jolies illustrations d’Yves Beaujard dans l’édition Bibliothèque Verte de 1984. Je trouve qu’elles donnent un véritable cachet à l’ouvrage.

Advertisement
Co-fondatrice de Zonelivre.fr. Sophie PEUGNEZ est libraire et modératrice professionnelle de rencontres littéraires. Elle a été chroniqueuse littéraire pour le journal "Coté Caen" et pour la radio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.