Bernard MARC : Mémoires du crime – Le légiste raconte – De la Belle Époque aux Années folles (1910-1925)

0
169
France
Bernard MARC - Memoires du crime - Le legiste raconte - De la Belle Epoque aux Annees folles (1910-1925)
-
  • Éditions MA Editions le 2 janvier 2019
  • Pages : 298
  • ISBN : 9782822405652
  • Prix : 22,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

De la bande à Bonnot à Guyot l’étrangleur, en passant par le diabolique Landru, l’assassinat de Jaurès, ou encore le suicide suspect de Philippe Daudet, le docteur Paul, célèbre médecin légiste du XXe siècle, sillonne les entrailles de Paris et toutes contrées où le crime le mène, offrant sa participation à la résolution de nombreuses affaires judiciaires qui défraient la chronique de l’époque. Rédigé à partir des archives personnelles de ce grand médecin légiste, ce polar historique plonge le lecteur au coeur d’une période en pleine mutation, qui assiste aux débuts de la médecine légale et de la police scientifique. Il montre notamment combien l’autopsie des victimes, associée à la recherche de preuves et d’indices, est déterminante pour l’enquête, permettant de retracer de façon précise le crime perpétré et de confondre, bien souvent, son auteur. De la Belle Epoque aux Années folles, ce sont douze faits divers retentissants qui sont passés au crible sous la plume minutieuse et perspicace d’un autre légiste, le docteur Bernard Marc, lequel retrace avec détails et sagacité ces événements qui ont marqué la mémoire collective.

L’AVIS DE STANISLAS PETROSKY

Vous connaissez le Docteur Paul ?

Non ?

Et pourtant son nom ne devrait pas vous êtres inconnu…

Charles Paul fut étudiant à la faculté de médecine de Lille où il obtint son doctorat en 1901. Quatre années plus tard, Il devint médecin expert près le tribunal de la Seine et il le resta jusqu’à sa mort. Il fut également médecin du ministère de la Justice et médecin légiste de l’université de Paris.

Cet homme est certainement le plus grand légiste que notre pays est connu, il pratiqua non loin de 160 000 autopsies, et non des moindres : Jean Jaurès, Jules Bonnot, Gaston Calmette, du président Paul Doumer et tant d’autres…

Médecin expert auprès des tribunaux, il montra ses talents, qu’ils soient d’expertises ou d’éloquence lors des procès de Landru, du docteur Petiot. Henriette Caillaux, Violette Nozière…

Vous voyez le personnage ?

Il aurait fort dommage de passer à côté de lui non ?

Grâce au docteur Bernard Marc, lui aussi médecin légiste, vous allez pouvoir découvrir la vie palpitante de cet homme, revisiter les grandes affaires de 1910 à 1925, une écriture ludique et plaisante pour un superbe court d’histoire.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici