Alfred HITCHCOCK : Les Trois jeunes détectives – Tome 29 – La baleine emballée

0
253
Etats-unis

INFOS ÉDITEUR

la-baleine-emballee - Les Trois jeunes détectives

Parution aux éditions Hachette collection Bibliothèque Verte (couverture cartonnée) en 1986, janvier 1989, décembre 1994

Titre original : The Mystery of The Kidnapped Whale (1983)

Traduit de l’américain par L.M. ANTHEYRES

Illustrations : Yves BEAUJARD

« Allô, fit une voix à l’accent traînant. Je voudrais parler à M. Hannibal Jones.

– C’est moi-même.

J’ai cru comprendre que vous étiez à la recherche d’une baleine emballée. »

Que voulait-il dire ? Emballée comme un cheval ? Ou comme un paquet ?

« J’ai cru comprendre également que vous avez une espèce d’agence de détectives.

– C’est exact, nous sommes les Trois jeunes dé…

– Dans ce cas, je vous paierai pour retrouver la baleine et le rendre à l’océan. »

(Source : Hachette collection Bibliothèque Verte – Pages : 187 – ISBN : 9782010118784 – Prix : indisponible)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Des jeunes détectives qui mouillent leur chemise

Premier jour des vacances du printemps, les Trois jeunes détectives – Hannibal Jones, Peter Crentch et Bob Andy regardent les baleines qui passent le long des côtes. Hannibal va tout à coup repérer l’une d’en elles échouée sur la plage. Les trois amis vont tout faire pour la secourir, lui creuser un bassin artificiel en attendant la marée. Mais le lendemain, alors qu’ils viennent prendre des nouvelles de leur protégée, elle a disparue.

Ils commencent leur enquête qui va les mener sur un centre aquatique et un mystérieux accident de bateau. Mais ils ne sont pas seuls à s’intéresser au retour du mammifère dans son élément marin, un client leur a promis une forte récompense par téléphone si ils menaient à bien leur mission…

C’est très touchant de retrouver ce sympathique trio, j’avais complétement oublié leur cachette secrète : une caravane enfouie sous un bric à broc dans laquelle on peut arriver par plusieurs passages secrets qu’ils ont créé. Ils possèdent même leur propre ligne téléphonique à l’intérieur (eh oui à l’époque les téléphones portables n’existaient pas !). Je me suis souvenue que j’aurais adoré pouvoir me rendre dans un tel lieu.

L’enquête respecte les codes du genre avec les mystérieux individus, les pièges… mais heureusement le trio est bricoleur et n’oublie jamais ses armes tel qu’une craie de couleur différente pour chacun servant à tracer un point d’interrogation : signe distinctif capital. Les vélos sont également de fidèles compagnons qui leur permettent d’agir à leur guise.

Pour obtenir des informations très importantes, ils peuvent toujours compter sur Alfred HITCHCOK qui peut toujours passer des coups de fil à des gens hauts placés.

Donc agréable à lire mais il me semble que ce n’est pas le meilleur de la collection.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici