Alexandre GIROD, Christophe CHAMPOD et Olivier RIBAUX : Traces de souliers

0
146
Suisse

INFOS ÉDITEUR

Alexandre GIROD, Christophe CHAMPOD et Olivier RIBAUX - Traces de souliers
Traces de souliers

Parution aux éditions PPUR – Presses Polytechniques et Universitaires Romandes en mai 2008

Les traces de semelles constituent aujourd’hui une catégorie de traces physiques incontournable dans l’investigation forensique. Elles sont recueillies dans une gamme très large de situations judiciaires allant du simple larcin jusqu’au crime de sang. Le présent ouvrage tente de donner un aperçu exhaustif de leur exploitation dans deux cadres distincts. Le premier est le cadre investigatif et d’analyse criminelle, qui utilise la trace de semelles comme vecteur d’information sur des phénomènes sériels. Le second est celui de l’expertise, lorsque la mission consiste à comparer puis à se prononcer quant au lien entre des traces relevées sur des lieux et une ou plusieurs paires de chaussures d’intérêt pour l’enquête.L’ensemble des bases fondamentales liées à ces deux activités sont exposées dans l’ouvrage en s’appuyant sur des exemples illustrées, des cas réels, la littérature spécialisée ainsi que les expériences opérationnelles des auteurs.

Alexandre Girod occupe depuis 10 ans le poste de chef de l’Identité judiciaire de la police cantonale vaudoise. Dès les années 1990, il s’est intéressé entre autres au domaine des traces de souliers en développant un système informatique permettant de rationaliser leur exploitation et leur gestion. Ses différents travaux ont abouti à une thèse de doctorat en sciences forensiques traitant de l’ensemble de cette problématique, de la collecte de ces traces à leur gestion ainsi que leur exploitation à des fins de renseignement criminel. Membre du comité européen «Marks Conclusion Scale», il fonctionne également comme expert judiciaire dans ce domaine.

Christophe Champod est professeur de sciences forensiques à l’Ecole des sciences criminelles de la faculté de Droit de l’Université de Lausanne. Dès 1990, il se spécialise sur les questions d’identification. Ses intérêts vont tant aux techniques de détention des traces qu’aux problématiques statistiques associées à l’expertise. Membre de plusieurs sociétés savantes, il participe à l’activité éditoriale de plusieurs journaux forensiques tout en maintenant une activité d’expert judiciaire notamment dans les domaines des traces de semelles.

Olivier Ribaux est professeur associé à l’Ecole des sciences criminelles de l’Université de Lausanne. Il a travaillé durant plusieurs années comme analyste criminel pour les polices de Suisse romande. Sur la base de cette expérience, il contribue au développement de méthodes d’exploitation des traces matérielles, en particulier des traces de semelles, pour analyser la délinquance sérielle. Son activité s’étend à l’étude des relations entre la criminologie, le renseignement criminel et la criminalistique. Dans ce cadre, il est co-rédacteur en chef de la «Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique».

(Source : PPUR – Pages : 354 – ISBN : 9782880747046 – Prix : 59,00 €)

L’AVIS

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici