Vernon SULLIVAN : Et on tuera tous les affreux, adaptation en BD

0
25

« Vernon Sullivan en BD, l’adaptation est fort bien réussie, le trait est très agréable, le scénario respecte l’œuvre originale. »

Vernon SULLIVAN - Et on tuera tous les affreux
-

Présentation Éditeur

  • D’après l’oeuvre de Vernon Sullivan / Boris Vian
  • Scénariste : Jean-David Morvan
  • Dessinateur : Ignacio NOÉ

À Los Angeles, Rocky Bailey est un bellâtre, la coqueluche de ces demoiselles. Et pourtant, il se refuse obstinément à elles, désirant conserver sa virginité jusqu’à ses vingt ans. Mais un soir, il est drogué et enlevé par le docteur Schutz qui tente de le forcer à réaliser une singulière expérience : faire l’amour à une magnifique jeune fille ! Incapable de s’y résoudre, Rocky décide ensuite de mener une enquête avec son nouvel ami Andy Sigman, chauffeur de taxi, sur le diabolique docteur Schutz et ses expériences suspectes…

À la différence des autres œuvres signées Vernon Sullivan, écrites dans le plus pur style des romans noirs américains de l’époque, Et on tuera tous les affreux est un pastiche burlesque, tour à tour angoissant et hilarant. Un cocktail détonnant de meurtres, de courses poursuites, d’expériences abominables et, au grand désespoir de Rocky, de filles…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Glénat
Date 6 janvier 2021
Pages 104
ISBN 9782344020128
Prix 19,50 €
Vernon SULLIVAN - Et on tuera tous les affreux
Vernon SULLIVAN - Et on tuera tous les affreux
Vernon SULLIVAN - Et on tuera tous les affreux

L'avis de Stanislas PETROSKY

Quatrième tome des adaptations en bandes dessinées des romans de Boris Vian sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, et non des moindre, puisque personnellement, c’est mon livre préféré de l’auteur.

Rock Bailey est un con…

Imagine un peu, il a les plus belles femmes du monde qui veulent coucher avec lui, et lui, cet idiot, se refuse à elles, voulant rester vierge jusqu’au mariage !

Quand en plus, il se réveille nu dans une chambre de clinique, et que l’on veut le forcer à faire l’amour avec une fille de toute beauté, il refuse encore ! Non, sans rire, moi, je… non rien, laisse tomber…

Avec humour Vian s’attaque à un sujet plus que sérieux, cette fameuse race supérieure, celle qui doit être appelée à régner sur le monde. Rock va devoir agir, ayant en sa possession des documents très compromettants.

L’adaptation est fort bien réussie, le trait est très agréable, le scénario respecte l’œuvre originale.

Nous sommes à la limite de la bande dessinée érotique, ben ouais, Rock n’est pas en bois non plus, mais cela reste soft.

Glénat offre quatre BD magnifique autour de Vernon Sullivan, je me prends à rêver qu’ils enchaînent sur un autre pseudonyme d’un auteur que j’aime aussi beaucoup, avec l’adaptation de Kaput de Frédéric Dard.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Auteur de romans. Né en Arménie, Stanislas Petrosky quitte son pays à l’âge de dix-sept ans pour rejoindre la France. Les articles sur Stanislas PETROSKY présent sur Zonelivre ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.