Thierry BERLANDA : Jurong Island

1
69
France
Thierry BERLANDA - Jurong Island
Jurong Island
  • Éditions du Rocher le 11 avril 2018
  • Pages : 452
  • ISBN : 9782268099293
  • Prix : 20,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Cinq ans après sa mission à Lagos, Justine Barcella, retirée dans un village toscan, est contactée par le général Obernai. Ex-patron des services secrets, il a été mis sur la touche juste après avoir découvert un complot monstrueux : un groupe international projette de mettre hors jeu les principaux États en programmant le hacking des systèmes centraux de sécurité.

En France, la DGSE est déjà neutralisée et le pouvoir politique est aux abois. Pour contrer les actions de résistance menées par Obernai, le Python, représentant occulte de l’organisation, déclenche le plan de cyber-destruction massive Atropos. Les premiers tours de garrot en sont la paralysie du métro à Paris, Lyon et Marseille, des feux de circulation, des blocs opératoires, etc. Bilan : 20 000 morts. Et ce n’est qu’un début…

Une course-poursuite implacable s’engage alors entre Justine et le Python. Le combat semble d’autant plus inégal que l’ennemi semble connaître ses points faibles. L’enjeu du duel ? Le cerveau opérationnel d’Atropos, un complexe informatique installé dans la forteresse de Jurong Island, à Singapour. Justine Barcella réussira-t-elle à le détruire ou cédera-t-elle à la tentation grisante de se laisser connecter au tout-puissant réseau ?

L’AVIS DE CATHIE L.

Jurong Island, publié en 2018 par les éditions du Rocher, est le second opus d’une trilogie commencée avec Naija publié en 2017. Il peut être lu indépendamment du premier ; toutefois, si vous voulez suivre l’évolution des personnages récurrents, mieux vaut les lire dans l’ordre.

Ecrit à la troisième personne et au présent, le récit se déroule à un rythme soutenu, alternant passages narratifs et dialogues, le tout émaillé d’un humour caustique et de formules imagées, du genre : « Le sexagénaire, dont le lapin qu’il vient de se faire poser, gigote encore, avance stoïquement à sa suite. » (Page 48), ou du genre : « Je vous signale que j’y attendrai de pied ferme tous vos prochains ambassadeurs à deux balles. L’un ou l’autre finira sans doute un jour par avoir ma peau, mais je vous promets de la lui vendre si chèrement qu’elle ne pourra même pas servir de descente de lit à votre bonne conscience. » (Page 62).

L’intrigue

Après sa mission à Lagos, Justine, « mise en retraite provisoire », s’est réfugiée dans un village toscan où elle coule des jours paisibles en compagnie de son fils. Mais un jour, cinq ans plus tard, le général Obernai la convainc de quitter son refuge afin de lui confier une mission très risquée mais vitale pour l’humanité : maîtriser le Cercle de l’Ordre organisation internationale dont le but est de prendre le pouvoir et de régner sur l’ensemble des pays de la planète, au détriment de leurs liberté et de leur identité. L’enjeu est tellement périlleux que seul un agent hautement entraîné et d’une efficacité maximale, Justine pour ne pas la nommer, peut réussir.

Ainsi, l’agente doit se rendre sur l’île de Jurong Island, à Singapour, afin d’attaquer le Cercle par son point faible, l’unité 7. L’île abrite un bunker géant dont personne ne sait ce qu’il renferme exactement, ni sa finalité. La mission de Justine consiste à découvrir à quoi il sert puis à le détruire. Plus facile à dire qu’à faire !!

Pendant ce temps, la France est victime d’une cyber-attaque massive, nommée Atropos, paralysant, dans un premier temps, les transports en commun à Paris, Lyon et Marseille, puis les feux tricolores, les blocs opératoires. dès lors, s’engage une course contre la montre afin de désamorcer le cerveau qui dirige l’attaque depuis l’île de…….. Jurong Island !!

Le Cercle de l’ordre: organisation qui prône un nouvel ordre mondial bannissant de nos vies des « fantaisies nocives », tels que l’honneur, le désintéressement, l’altruisme, l’amour, l’attention aux plus faibles, considérés comme des freins à la domination de l’humanité.

Histal : l’un des groupes les plus puissants de la planète, détenant de nombreux brevets dans des domaines aussi divers que la génomique, l’hybridation animal/végétal, les molécules anti-rejet, le clonage, etc, dont la puissance financière sert de tremplin au Cercle de l’ordre pour mener à bien sa mission d’endoctrinement massif, entre autres.

En conclusion

Jurong Island, un thriller bien construit dont l’intrigue, imaginant la prise du pouvoir des instances mondiales par des gens sans scrupules avides de puissance et de domination, fait froid dans le dos. Beaucoup d’action et de suspense, de nombreux rebondissements garantissent aux lecteurs de passer un très bon moment de lecture, sans jamais s’ennuyer.

Le + : L’intrusion de Justine au sein des installations d’Histal sur Jurong Island vue de l’intérieur, par les employés et les collaborateurs de Jane Kirpatrick, conférant au récit une distance qui entretient le suspense.

Le – : les nombreux passages en langue étrangère non traduits; le registre vulgaire de certains dialogues.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici