Thierry BERLANDA : Déviation nord

0
357
Thierry BERLANDA - Deviation nord
-

Présentation Éditeur

Le soir de Noël, Milton Walsh, un chirurgien respecté, son épouse Emily, une jeune anesthésiste, et leur fille Lola, s’engagent sur les routes enneigées pour aller fêter le réveillon avec leur famille : ils ne parviendront jamais à destination ! Lehmann, un adjudant-chef proche de la retraite et loin des procédures, et Emilie Casanave, une jeune adjointe brillante, dotée d’un sixième sens incroyable mais dénué de second degré, vont tout faire pour les retrouver…

OrigineFrance
ÉditionsDe Borée
Date3 septembre 2020
Pages324
ISBN9782812932397
Prix19,90 €

L'avis de Hélène

Un couple part rejoindre un gîte pour fêter le réveillon de Noël mais la neige tombée en masse et un camion couché sur la voie les obligent à changer de route. Ce qui devait être une soirée sympathique en famille va se transformer en cauchemar. Le couple et leur fille n’arriveront pas au gîte.

Le lecteur sait très vite qui est l’auteur de leur disparition, ce qui compte est la mise en scène du duo de gendarmes Lehmann et Casanave. Ces deux gendarmes ne s’embarrassent pas toujours des protocoles et c’est ce qui les rend sympathiques. Il y a une connivence entre eux qui se met en place très rapidement. Lehmann a compris le potentiel de Cazanave très rapidement. Faire équipe avec elle c’est mener l’enquête au bout, il le sait très bien.

Intuitive, Cazanave surprend par ses convictions et sa témérité à les prouver. Les choses lui apparaissent avec une évidence presque surréaliste, par contre, elle est complétement détachée de certaines réalités. Elle ne comprend pas les subtilités de langage, l’humour de ses collègues ce qui la rend atypique aux yeux des autres. Lehman quant à lui mène la danse, prend les devants, se met en illégalité très souvent mais qu’importe…

Le rythme de l’intrigue est sans temps mort et le suspense et les questions présents à chaque chapitre. Le lecteur s’interroge sur le couple et comprend rapidement que la sérénité affichée n’est peut-être qu’un leurre. Un bon moment de lecture pour ce thriller de Thierry Berlanda.

L'avis de Stanislas Petrosky

Je peux te dire qu’il y en a certains qui ne fêtent pas Noël dans la joie et la bonne humeur, loin de là même ! C’est le cas des Walsh, le mari, la femme la gamine, sans oublier le cleps, prennent la route pour aller réveillonner dans un gîte en famille.

Jusque-là, tu vas me dire que tout va bien, ouais, en effet, sauf que je ne t’ai pas encore causé de la météo, plus que merdique, ce n’est plus la France, mais l’Alaska, ou un coin tout aussi merdique qui croule sous la neige.

Bref, rien ne va plus pour la famille modèle, malgré un 4×4 haut de gamme, la bagnole se fout au fossé. Bon, ce n’est pas encore la mort hein, ils peuvent s’en sortir, sauf qu’un drôle de camionneur arrive, et il ne vient pas porter secours, loin de là…

Je ne vais pas ta raconter le bouquin, juste te conseiller de lire, si au départ j’ai cru à un truc basique, je me suis rapidement rendu compte que Berlanda est un fieffé vicelard…

Un sacré manipulateur qui est allé te chercher qui est allé te chercher une intrigue pas piquée des hannetons.

Le bonus, c’est sa gendarmette, Casenave, quel personnage ! Moi, je la kiffe la petite Émilie qui a le niveau zéro du second degré…

Conseil de lecture : prends un vin chaud et un plaid, y caille dans ce bouquin…

L'avis de Yannick P.

Un thriller local, pour ne pas dire rural. Le parc régional du Morvan enneigé, le soir du réveillon. La famille Walsh disparait à bord de leur gros 4×4. Au volant, Milton le chirurgien réputé, Agathe sa jeune épouse anesthésiste, Lola leur fille et leur chien. Dehors, c’est blanc, ça caille dur, il fait nuit. La température tombe. Gagner du temps pour aller réveillonner en prenant la déviation Nord, n’était peut-être pas une si bonne idée.

Un camion, un accident, puis deux gendarmes. Lehmann et Casanave, l’adjudant-chef et sa jeune adjointe. Elle renifle plus qu’elle n’enquête, mais elle ne lâche rien. Elle est attachiante, quand Lehmann est à mon avis un poil caricatural (mais cela passe tout de même). Voilà pour les personnages. Hors de question d’en dévoiler davantage, ce serait flinguer l’intrigue. Chacun a ses petits secrets. Et puis Noël, cela reste la période des surprises !

Je n’imaginais pas la Bourgogne ou la Franche-Comté prendre des airs aussi paumés. J’ai eu parfois le sentiment d’être beaucoup plus loin, chez les rednecks encagoulés des rocheuses par exemple. Thierry donne à la région des airs de personnages. La nature est présente, violente et suffisamment angoissante pour mettre le lecteur mal à l’aise, tandis que l’on se plait à remonter la piste, aller atteindre le pourquoi et espérant faire vite car Lola est peut-être encore en vie. Ce roman, avec ce qu’il faut de rebondissements, est donc assez rapide à avaler – j’ai eu du mal à le lâcher.

A lire au coin du feu, sous bon pull avec si possible un verre de 12 à 15 ans d’âge.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.