Sylvain FORGE : Le vallon des Parques

1
542
France

Vichy, 1943. Aux portes de la ville, une série de crimes frappe la communauté paysanne de la montagne bourbonnaise.

 

Sylvain FORGE - Le vallon des Parques
LE VALLON DES PARQUES
  • Éditions Du Toucan en janvier 2013
  • Éditions Toucan Noir en poche le 12 février 2014
  • Pages : 512
  • ISBN : 9782810005758
  • Prix : 9,90 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

Vichy, 1943. Aux portes de la ville, une série de crimes frappe la communauté paysanne de la montagne bourbonnaise. Des vaches sont mutilées, des fillettes retrouvées mortes et amputées. Sanglier sauvage ? Truands profitants du désordre ou aliéné maraudant sur les routes d’Auvergne ? Les autorités se perdent en conjectures.

Pour André Lange, directeur de la Police judiciaire et ancien des Brigades mobiles, l’occasion est toute trouvée de revenir en grâce aux yeux des caciques du nouveau régime. Mais réunir ses anciens inspecteurs, dispersés par la guerre, n’est pas une entreprise facile, surtout quand l’un d’entre eux, d’origine juive, croupit dans un camp d’internement.

Pour les enquêteurs, coincés entre les exigences de l’occupant qui traque les maquis et les intrigues de la Milice, l’enquête est délicate. Heureusement, ils vont pouvoir compter sur Adèle, une jeune femme passionnée et courageuse.

Ils découvrent finalement que les crimes semblent liés à des tablettes anciennes exhumées dans un lieu étrange : « le Vallon des Parques». Un site qui intéresse au plus haut point les nazis…

NOTRE AVIS

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai été immédiatement conquise par « Le Vallon des Parques ». J’ai eu tout d’abord l’impression de retrouver cette ambiance d’une série de mon enfance « la brigade du Tigre », sous fond de deuxième guerre mondiale. Sylvain Forge a su retranscrire l’atmosphère dans ses pages ! Les trahisons, les manipulations, l’horreur de la guerre, le fait qu’il n’y avait plus guère moyen d’avoir confiance en qui que ce soit… Mais aussi, la force de l’amitié, les liens du temps…

    L’auteur a réussi à m’émouvoir par la puissance de son écriture. On y trouve aussi tout le travail de recherches effectué derrière ces pages et sa passion de l’histoire qui force l’admiration. Et oui ! Dans ce roman, pas de facilité, pas d’experts en laboratoire, pas de portable… Avec les moyens du bord ils se débrouillaient déjà pas mal nos héros !
    J’ai lu ce roman il y a des mois et je me le remémore comme si je l’avais lu hier…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.