Samuel SUTRA : Kind of black

2
217
Flag-FRANCE

INFOS ÉDITEUR

Samuel SUTRA - Kind of black

Parution aux éditions Flamant Noir en novembre 2014

À Paris, rue Saint-Benoît, il y a quelques années. Ce soir-là, le Night Tavern affiche complet. Ce temple parisien du jazz, club incontournable où les plus grands se sont déjà produits, annonce un concert étonnant. Sarah Davis, diva incontestée du milieu et star montante d’un important label américain, vient se produire avec Stan Meursault, l’un des pianistes virtuoses les plus doués de sa génération. L’affiche est idéale et le moment suffisamment rare pour attirer la presse. Tout le monde s’attend à une soirée exceptionnelle. Personne ne sera déçu.

Sarah Davis ne sait pas encore qu’elle vient en France pour la dernière fois, et qu’elle ne chantera plus jamais. Le Night Tavern sera le dernier club où elle aura été vue vivante. Stan Meursault ne sait pas, lui, qu’il va rencontrer son admirateur le plus inattendu : le flic chargé de l’enquête. Ensemble, ils lèveront le voile sur ce meurtre étonnant. Et cette affaire leur rappellera que si le jazz est une musique improvisée, certaines fins sont écrites d’avance…

(Source : Flamant Noir – Pages : 208 – ISBN : 9791093363080 – Prix : 15,00 €)

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Une chanteuse de jazz américaine se permet un petit luxe en allant chanter dans un club en France…

Parmi les musiciens, le pianiste qu’elle connait bien, très bien même.

L’émotion est à son comble quand le concert commence, mais elle n’est encore plus quand on découvre le corps sans vie de l’artiste venue des USA.

Le flic qui va enquêter sur la mort de la chanteuse avance en terrain connu, car il est lui-même grand amateur de jazz…

Malgré cela, ses investigations vont être plus compliquées que prévu…

Quand les mots se mêlent à la musique…

Sans vouloir aller dans le cliché facile de l’alliance de la musique et des mots, il faut avouer que Samuel Sutra, qui n’en est pas à son premier ouvrage, a écrit, composé, arrangé une superbe partition : de l’ambiance du club de jazz parisien, de l’atmosphère brumeuse et mystérieuse qui plane tout au long de ce roman, tout dans ce roman, nous convie à lire (ou même pourrait-on dire, à écouter aussi, tant les références musicales du genre pleuvent dans ce roman du noir) un excellent morceau de musique composé non pas avec des notes, mais avec des mots, des phrases, des paragraphes, des dialogues, séquences et chapitres courts.

Un vrai bonheur de lecture ! Du début à la fin, j’ai été transporté dans ce roman, nageant entre les investigations du flic passionné de musique et les différentes péripéties avec tous les personnages qui jalonnent ce roman.

Tout coule, tout roule d’une manière totalement extraordinaire, avec des dialogues qui sonnent toujours juste. Une écriture simple en apparence, mais qui au fil des pages, se dévoile pointue (l’auteur connait son sujet sur le jazz et cela se voit), elle est aussi incisive, douce, sombre, car tant d’émotions diverses vont et viennent dans ce polar.

L’ambiance de musique de jazz dans laquelle baigne ce roman, nous donne encore davantage envie de découvrir ou de redécouvrir cette musique sublime mais ô combien complexe, on le sait. Mais là où cette musique se base beaucoup sur l’improvisation, l’auteur Samuel Sutra a su, au contraire parfaitement structuré son roman, en sachant alterner avec soin, les moments forts de l’enquête, les moments forts en émotion amoureuse, et autres situations jusqu’à la conclusion finale de cette enquête qui au final vous secouera et vous fera vibrer d’émotion.

Un roman tout en ambiance donc, qui ravira les passionné(es) de jazz forcément mais pas que… Si vous aimez les ambiances noires du polar, avec ses héros ténébreux, à mi chemin entre joie et désespoir, à la recherche de la quête d’une vie…

Alors n’hésitez plus, prenez ce livre entre vos mains mettez un peu de « Kind of black » dans votre tête, vos yeux et vos oreilles !

Advertisement
Passionné et grand lecteur

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.