René MANZOR : Dans les brumes du mal

0
175
France

INFOS ÉDITEUR

rene manzor-dans-les-brumes-du-mal
Dans les brumes du mal

Parution aux éditions Calmann-Levy en octobre 2016

La mère de Tom est morte, et Tom a disparu.

Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, une mère est assassinée et son enfant enlevé, comme évanoui dans les brumes inquiétantes qui submergent si souvent la Caroline du Sud.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s’impose dans l’enquête. Tom est son neveu, et même si elle ne l’a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille, elle ne peut pas l’abandonner.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires de son enfance, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants, sans autre indice que le témoignage d’un voisin, qui prétend avoir vu rôder autour d’une des Maisons une shadduh, une ombre vaudoue.
Et si, pour une fois, le mobile n’était ni l’argent,
ni le sexe, ni la vengeance, ni même l’amour?

(Source : Calmann-Levy – Pages : 400 – ISBN : 9782702160732 – Prix : 20,00 €)

L’AVIS DE MURIEL LEROY

René MANZOR place son histoire aux Etats-Unis à Charleston où le cadre  a autant d’importance que les personnages, le racisme y est aussi omniprésent… Les rituels vaudou, le marais ont une place capitale dans le livre, parce que liés au profiler Dalhia. Celle-ci part en quête de rédemption et vient en aide à son frère, dont le fils a été enlevé.

La place des livres, et des contes  plus particulièrement, a son importance et René Manzor en revisite un de manière particulière et plutôt intéressante de surcroit.

Dans ce récit, il y a donc un mauvais garçon devenu très bon flic, une profileuse, victime d’un père tyrannique, des parents indignes, un enfant rebelles et d’autres disparus sans laisser de trace

Chacun des protagonistes est donc là en but avec son passé. Ils cherchent des réponses à d’anciennes souffrances, tout en espérant retrouver les enfants enlevés,  eux-mêmes victimes de parents violents, tyranniques… Une quête sans relâche, dont j’avais déjà compris la fin, assez vite je dois dire… Pas d’effet de surprise me concernant, dommage !!!

Les personnages restent bien travaillés, sont attachants et intriguent malgré tout ! La lecture reste fluide et on passe là un bon moment.

Ce roman ne restera pas dans les annales pour moi, cependant il se lit malgré tout sans déplaisir, un bon livre de divertissement qui pointe cependant les dégâts de la maltraitance infantile…

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici