Rachid SANTAKI : Les princes du bitume

0
176
France
Rachid SANTAKI - Les princes du bitume
-
  • Éditions Jigal le 18 mai 2017
  • Pages : 288
  • ISBN : 9782377220106
  • Prix : 9,50 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

« Les blocs de la banlieue Nord imbriqués dans l’asphalte se réveillent dans le blizzard. Saint-Denis a les mains sales, ses embrouilles, ses magouilles et ses trafics tournent mal. »

Alors que s’annonce la prochaine Coupe du Monde de football, Saint-Denis s’apprête à vivre une furieuse bataille pour le contrôle du biz de la drogue, opposant voyous à l’ancienne et jeunes rageux. Hachim, lui, est un ado brillant, sensible, curieux, passionné de culture Hip-Hop et qui rêve de devenir journaliste. Pourtant, coincé entre le quartier, sa famille et Houssine, le boss de Saint-Denis qu’il admire, Hachim semble choisir une autre voie… Et tandis que Zidane et les Bleus font rêver les Français, caïds, trafic, prison, ripoux, trahisons, et meurtres vont désormais rythmer son quotidien… Mais jusqu’où ?

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Merci encore une fois aux Editions Jigal Polar de me faire découvrir d’autres auteurs, d’autres écritures, c’est toujours un plaisir de partir à la rencontre de nouvelles plumes. Et Dieu que cette sympathique maison en regorge.

Petit nouveau venu dans ma sphère de lecture « jigalienne » : Rachid Santaki, avec ce roman intitulé « Les princes du bitume », nous emmène dans les rues de la région parisienne, à Saint-Denis très exactement, où règne le chômage, la misère et par conséquent le vol, les trafics… Pourtant, loin d’accumuler les clichés de la banlieue et des racailles de haut vol, l’auteur nous confronte au destin du jeune Hachim, adolescent qui voudrait rêver d’une carrière de journaliste, alors que le pays est en train de vivre les grands moments des Bleus pour la Coupe du Monde de football. Hachim a un protégé, quelqu’un qui vénère au plus haut point : c’est Houssine, chef de gang qui dirige son équipe et ses trafics d’une main de fer. Hachim, malgré son rêve de journalisme, voudrait être aussi un « grand » comme Houssine. Qu’à cela ne tienne, le jeune ado va aller se frotter à ce dangereux milieu…

Roman de la rue, à l’ambiance noire et dangereuse, la jeunesse de Saint-Denis, empêtrée dans ses trafics et magouilles, va devoir faire aussi avec la police et la brigade criminelle car un corps a été découvert. Mais entre les interrogatoires, les menaces de s’en « prendre une » (n’oublions pas, nous sommes en 1998), les flics corrompus, il va être difficile pour certains de s’en sortir indemne. Un roman brut de concession, à l’écriture vive et alerte, sans chichis : un récit rapide, rythmé, à l’atmosphère difficile…

Ma première découverte de l’auteur fut fort agréable. Il reste à l’auteur à confirmer ce premier roman paru chez Jigal.

 

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.