Pierre POUCHAIRET : Les Trois Brestoises – 01 – Haines

0
413

Pourquoi la vieille dame a-t-elle été tuée ? Qui sont les assassins ? Découvrez cette formidable enquête pleine d’action et de suspense qui met en scène la commanant Léanne en Pays Bigouden !

Pierre POUCHAIRET - Les Trois Brestoises - 01 - Haine
-

Présentation Éditeur

PRÉSENTATION ÉDITEUR

L’assassinat sauvage d’une vieille femme dans un petit village du Finistère …

Après une longue période professionnelle dans les Stups à Nice (voir Mortels Trafics), Léanne vient d’être nommée à la tête de la Police judiciaire finistérienne, quand le sauvage assassinat d’une vieille dame, Corentine Ledantec, trouble la quiétude de la commune de Combrit en Pays bigouden. Qui pouvait en vouloir autant à cette nonagénaire, certes fielleuse ?

L’enquête est confiée à la commandant qui lance les investigations avec des méthodes déroutant parfois ses collègues, mais pour elle, nécessité fait loi. Épaulée par ses amies de jeunesse – Élodie, devenue médecin légiste, et Vanessa, psychologue dans la police nationale – Léanne devra démêler l’écheveau des haines larvées qui animent les malfrats les plus retors comme les gens sans histoires.

Suspense, action, Bretagne et musique sont au coeur de cette intrigue inspirée de faits réels, qui met à nouveau en scène le personnage de Léanne, héroïne de Mortels Trafics (Prix du Quai des Orfèvres 2017, 120 000 exemplaires vendus), pour le premier tome d’une série qui s’annonce tout aussi passionnante que les précédents ouvrages de l’auteur.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Palémon
Date 25 mai 2018
Pages 280
ISBN 9782372605267
Prix 10,00 €

L'avis de Stanislas Petrosky

Corentine Ledantec – qui n’est pas Corse comme son nom l’indique – est retrouvé sauvagement assassinée en son domicile. Certes la vieille – plus de quatre-vingt-dix ans au compteur – n’était pas des plus sympathiques, mais ce n’est pas une raison.

C’est Léanne, une flic quadragénaire, qui vient d’être mutée dans sa Bretagne natale après un séjour à Nice, qui va être en charge des investigations.

Elle va être épaulée pour ça par ses amies d’enfance, Élodie la légiste, et Vanessa la psy.

Une intrigue qui tient la route, de l’action, un côté souvenir/nostalgie des trois copines qui se retrouvent, donne le rythme de ce polar. Pour ma part, j’ai pris grand plaisir avec les personnages secondaires que j’aie trouvé fort intéressant.

À noter que Léanne est aussi l’héroïne de Mortels Trafics, roman avec lequel Pierre a eu le prix du Quai des orfèvres et qui est actuellement en cours d’adaptation.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.