Philippe MIGNAVAL : Terreur en Gévaudan

0
127
France
Philippe MIGNAVAL - Terreur en Gevaudan
-
  • Editions Pré aux Clercs le 24 mars 2006
  • Éditions De Borée le 16 mai 2019
  • Pages : 432
  • ISBN : 9782812925276
  • Prix : 7,00 €

PRÉSENTATION ÉDITEUR

L’effroyable bête qui, au XVIII e siècle, avait tué et dévoré une centaine de petits bergers et bergères, est de retour dans les campagnes obscures du Gévaudan. La voilà qui aujourd’hui réitère son parcours meurtrier. La rencontre entre la jeune et troublante Margeride et un fringant scientifique n’y est pas pour rien. Magie noire ou manipulation génétique? Quoi qu’il en soit, si l’on tue ou capture le monstre échappé à ses re-créateurs, on connaîtra enfin son identité, lui qui cristallise tant de mythes, délires et fantasmes à propos de méchants loups, de loups-garous et de vampires. Ce thriller de Philippe Mignaval se fonde sur les cauchemars ancestraux de notre civilisation. Notre Gévaudan intérieur.

L’AVIS DE JEAN-MARC VOLANT

Si j’ai voulu lire ce roman, mélangeant habilement véracité historique et enquête de fiction, c’est parce que le sujet m’a toujours intéressé, ayant lu quantité d’ouvrages sérieux ou non sur le sujet. La fameuse bête du Gévaudan, aura fait parler d’elle de son vivant, ayant décimé nombres femmes et enfants au XVIIIe siècle. Et encore maintenant, elle garde à tout jamais son aura de mystère. Qui était-elle ? Est-elle vraiment morte comme on le pensait ? Et par qui ?

De ce postulat, Philippe Mignaval, brode une trame, mêlant histoire et enquête policière sur une série de crimes horribles dans cette contrée sauvage du Gévaudan. La bête serait-elle de retour ? On n’ose y croire. Mais un scientifique, passionné et surtout renommé pour son expertise sur le sujet, assisté d’une jeune étudiante, va mener l’enquête, à leurs risques et périls.

Un fort sympathique roman, avec des personnages bien décrits tout au long de ce récit haletant et prenant, mené sur un très bon rythme, avec un bon dosage du suspens et de rebondissements. L’auteur a su de fort belle manière, conjuguer et mêler ensemble, les faits historiques sur la fameuse bête, les légendes et la véracité de l’enquête en cours sur les crimes commis. Un roman, qui alterne moments d’actions, de peurs mais sans dénué d’humour et de jolis passages écrits. Nos deux protagonistes s’entendent à merveille tout au long de cette enquête (un peu trop peut-être ?) et la résolution de cette énigme meurtrière prends son sens à la toute fin, le suspens a été savamment travaillé jusqu’à la dernière ligne de l’intrigue.

Un « polar historique » comme le nomme l’auteur de ce genre de romans, dont c’est le troisième. A continuer, ce type de lecture peut convenir à tout le monde : les passionné(es) de la grande histoire et les amateurs d’enquêtes policières.

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici