Philippe DJIAN : Mise en bouche

0
278
France

Huis-clos, Philippe Djian montre comment dans des situations extrêmes les comportements peuvent évoluer

INFOS ÉDITEUR

Mise en bouche - Philippe DJIAN

Parution aux éditions Gallimard collection Folio n° 4758 en juin 2008

Un forcené prend en otage une classe entière d’une école maternelle et menace de tout faire sauter si…

On connaît l’histoire.

On croît la connaître, car, avec Philippe Djian, les chemins du destin conduisent les héros vers un huis-clos où la passion, la peur, la jalousie et la mort rôdent, inexorablement.

(Source : Folio – Pages : 96 – ISBN : 9782070356362 – Prix : 5,400 €)

L’AVIS DE SOPHIE PEUGNEZ

Lorsque la vie bascule…

Pas toujours évident d’élever sa fille seule. Bien sûr, il y a les jeunes filles au pair, du moment qu’elles font bien le ménage et qu’une partie de jambes en l’air n’entrainent pas des discussions philosophiques…. Il y a la voisine, troublante, maman de deux jeunes enfants que son mari a lâchement abandonné. La séduire mais en douceur tellement elle parait vulnérable. Le petit plus, elle est l’institutrice de ma fille. Tous les matins, je les emmène tous à l’école et ses moments privilégiés me troublent. Jusqu’à ce jour ce jour où nous étions en retard, que j’ai voulu l’accompagner jusqu’à la porte de sa classe mais derrière la porte se tenait un preneur d’otages…

Un texte très intéressant écrit à la première personne qui permet une immersion totale. Ce roman pourrait considéré comme un texte de littérature noire. Véritable huis-clos, il montre comment dans des situations extrêmes les comportements peuvent évoluer voire se transformer à la vitesse grand V. Véritable catalyseur de tension, la prise d’otage donne l’occasion à chacun de dévoiler sa nature profonde.

J’ai savouré ce texte concis et intense. Il a été également été adapté en bande dessinée par Jean-Philippe PEYRAUD aux éditions Futuropolis.

Sponsor

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.