Nils BARRELLON : Vol AF 747 pour Tokyo

0
100
Nils BARRELLON : Vol AF 747 pour Tokyo
-

Présentation Éditeur

Ce n’est pas de gaîté de cœur que Pierre Choulot est dans cet avion en direction de Tokyo : le billet lui a été offert par ses collègues à l’occasion de son départ à la retraite. Lui qui adorait son boulot de commandant à la Brigade financière de la PJ parisienne, n’a accepté ce voyage que pour faire plaisir à son épouse, d’origine japonaise. Mais en plein vol, quand on retrouve le cadavre du pilote, seul, dans le cockpit verrouillé, le commandant Choulot va vite reprendre du service. Très rapidement, il découvre qu’aucune autre issue ne permet d’accéder au poste de pilotage ! Suicide ou assassinat ? L’enquête commence et chacun des cinq cents passagers, chacun des vingt membres d’équipage devient un suspect potentiel. Comment élucider ce qui ressemble – dixit son épouse, grande amatrice de roman policier – à un meurtre en chambre close ? Peut-être en prenant la raison et l’avion par le bon bout…

Origine Flag-FRANCE
Éditions Jigal
Date 20 février 2021
Pages 240
ISBN 9782377221073
Prix 18,50 €

L'avis de Chrsitophe DUBOURG

Ce n’est pas de gaîté de cœur que Pierre Choulot est dans cet avion en direction de Tokyo : le billet lui a été offert par ses collègues à l’occasion de son départ à la retraite. Lui qui adorait son boulot de commandant à la Brigade financière de la PJ parisienne, n’a accepté ce voyage que pour faire plaisir à son épouse, d’origine japonaise. Mais en plein vol, quand on retrouve le cadavre du pilote, seul, dans le cockpit verrouillé, le commandant Choulot va vite reprendre du service. Très rapidement, il découvre qu’aucune autre issue ne permet d’accéder au poste de pilotage ! Suicide ou assassinat ? L’enquête commence et chacun des cinq cents passagers, chacun des vingt membres d’équipage devient un suspect potentiel. Comment élucider ce qui ressemble – dixit son épouse, grande amatrice de roman policier – à un meurtre en chambre close ? Peut-être en prenant la raison et l’avion par le bon bout…

Aaaaah ! Qu’il est plaisant de lire ce type de livre ! Pour qui est féru de crimes dits « impossibles », de meurtres en chambres closes et de romans policiers à énigmes, « Vol AF 747 pour Tokyo » est un pur bonheur de lecture !

Toutes proportions gardées, proche de ce qu’a récemment réalisé Rian Johnson avec son film « À couteaux tirés », Nils Barrellon revisite avec plaisir le genre un peu tombé en désuétude qu’est le Murder mystery et dont les chefs de file furent J.D.Carr, Jacques Futrelle, Ronald A. Knox, S.S. Van Dine, Clayton Rawson entre autres, ainsi qu’Edward D. Hoch et Paul Halter notamment, pour les plus récents. (Je remercie au passage Roland Lacourbe, essayiste, biographe et directeur d’anthologies de littérature policière de m’avoir amené à connaitre ces grands noms du roman à énigme et d’avoir popularisé ces auteurs – parfois méconnus – auprès des lecteurs français.)

« Vol AF 747 pour Tokyo » ou comment faire du neuf avec du vieux. Rien de péjoratif dans ma phrase, bien au contraire ! J’ai lu ce roman d’une traite. Ludique, frais, inventif, avec cette dose d’humour bien souvent propre au genre, ce clin d’œil perpétuel envoyé aux fans du genre en mentionnant J. D. Carr au travers des lectures de Mme Choulot, ou en faisant de son commandant, un fin limier proche de Poirot ou du Dr Fell. Nils Barrellon ne se prend jamais les pieds dans le tapis, il épouse le genre avec brio et garde cette touche « Agatha Chritiesque », perçue notamment dans l’esprit analytique de son personnage principal. Le roman d’ailleurs, aurait très bien pu s’intituler : « La mort dans les nuages », soit le titre d’un des livres de la Reine du crime. La boucle est bouclée.

L’auteur a su digérer ses influences, son récit est très bien structuré, l’enquête, adroitement menée. La documentation est bien là, l’écriture est claire et se met au service d’une histoire intrigante à souhait. Enfin, même si Nils Barrellon n’est jamais dupe de ce qu’il écrit, (soit un bon vieux mystère de chambre close), « Vol AF 747 pour Tokyo » reste malgré tout très premier degré. Ce n’est en effet pas une parodie et l’auteur n’a pas écrit ce roman avec cette distanciation qu’ont parfois ceux qui rendent hommage à un genre tout en s’en moquant gentiment. Nils Barrellon a en quelque sorte dépoussiéré le roman à énigme, invitant ses codes au 21ème siècle tout en le dépouillant de ses atours parfois vieillots.

L’exercice est réussi haut la main alors n’hésitez pas, embarquez dans un récit qui n’exclue pas l’humour distillé par petites touches bienvenues et bien vues. Et bien malin qui pourra en deviner l’issue.

(L’auteur de ces lignes vous informe qu’un sourire béat se dessinait sur ses traits au fur et à mesure de sa lecture !)

Partagez votre lecture dans les commentaires !

Advertisement
Amateur passionné de romans policiers, il est l’auteur d’une nouvelle, « Blind test », et de deux romans en quête d’éditeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.