PRÉSENTATION

Les enquêtes du prévôt de l’archevêque de Lyon, messire Arthaud de Varey, romans policiers historiques, ont pour cadre le Lyon médiéval (XVe siècle) aux éditions Pygmalion puis aux éditions Les Passionnés de Bouquins depuis 2017.

LES ROMANS

  1. Le Crime de la rue de l’Aumône (Pygmalion 2012)
  2. Les Fers maudits (Pygmalion 2013)
  3. Meurtre d’un maître drapier (Pygmalion 2014) Prix du Lions club de Rambouillet en 2014, prix de la République des Canuts, Lyon 4e en 2015
  4. Les Chants de la mort (Pygmalion 2015)
  5. Sortilège meurtrier (Les Passionnés de bouquins
  6. Peine capitale (Les Passionnés de bouquins– Prix Sang d’encre 2018
  7. Un crime tissé de soie (Les Passionnés de bouquins
  8. Sanglantes Épices (Les Passionnés de bouquins
  9. Mémoire de crimes (Les Passionnés de bouquins 2020)

Nicole Gonthier vous en parle...

« La première fois que j’ai rencontré Arthaud de Varey, ce fut dans une liasse d’archives judiciaires de 1465, où il était mentionné en sa qualité de prévôt de police de l’archevêque de Lyon. Je travaillais alors à ma thèse d’Etat sur la criminalité en Lyonnais à la fin du Moyen Age. Je l’ai retrouvé dans quelques autres affaires criminelles dont celles que j’évoque dans Mémoire de crimes, le mettant aux prises avec un certain Humbert Chappuis.

Arthaud de Varey a donc bien existé. Il faisait partie d’une famille très importante socialement aux XIVe et XVe siècles. Les Varey, enrichis dans le commerce du drap, comme beaucoup de notables lyonnais, ont été ensuite versés dans les administrations judiciaires, policières ou financières de l’archevêque – lequel était le seigneur de la ville – ou du roi qui était l’autre autorité exerçant le pouvoir à Lyon. Plusieurs membres de cette famille ont choisi d’acheter des terres nobles, de s’allier avec des filles de la noblesse, et ont créé des lignées seigneuriales gardant des liens ou des fonctions dans la ville. On ne sait pas grand-chose d’Arthaud, à part qu’il habitait rue Longue où les Varey avait un hôtel particulier et qu’il a exercé les fonctions d’élu (responsable de la répartition de l’imposition entre la ville et les campagnes), après avoir tenu la charge de prévôt. Sa place exacte dans les diverses branches de Varey ne peut être déterminée, en l’absence de documents précis… »

Découvrez la longue interview qu’elle a eu la gentillesse de nous accorder

Advertisement
Co-fondateur de Zonelivre.fr. Il est le rédacteur en chef et le webmaster du site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.