Naïri Nahapétian : Dernier refrain à Ispahan

Dernier refrain à Ispahan, sous couvert d’enquête policière t’offre une immersion dans un pays, une visite guidée au cœur de l’Iran

Naïri Nahapétian : Dernier refrain à Ispahan

Présentation Éditeur

Le corps de Roxana gît dans un théâtre d’Ispahan. À ses côtés, un bouquet de tulipes – le symbole de la Révolution islamique. Malgré l’interdiction de chanter en public, l’ex-star de la pop iranienne, de retour d’exil, tentait d’organiser un concert. Elle ne sera pas la seule à être réduite au silence. Narek, un reporter franco-iranien, enquête : qui en veut aux chanteuses d’Ispahan ?

Née en Iran en 1970, Naïri Nahapétian s’installe en France après la Révolution islamique de 1979. Journaliste, elle travaille actuellement pour Alternatives économiques. Son premier roman, Qui a tué l’ayatollah Kanuni ?, est disponible en Points.

Origine Flag-FRANCE
Éditions Liana Levi
Date 2 février 2012
Éditions Points
Date 15 mai 2014
Pages 224
ISBN 9782757833391
Prix 6,30 €
Commander

L'avis de Stanislas Petrosky

Si tu as envie de découvrir un polar qui va te dépayser, tu peux opter pour ce titre, si en plus tu as envie de t’intéresser à l’Iran, c’est vraiment celui-ci que tu dois lire…
Naïri est d’origine iranienne et journaliste de métier, elle sait donc de quoi elle parle, c’est déjà une bonne chose.

Des femmes qui chantes sont tuées, faut dire que logiquement, elles n’ont pas trop le droit de pousser la chansonnette là-bas, surtout si c’est de la Pop qu’elles entonnent, ça a du irriter des mauvais coucheurs.

Auprès de chaque corps, un bouquet de tulipes, symbole de la révolution islamique.

Narek, un journaliste franco-iranien revient au pays pour tenter de découvrir la vérité, il va essayer de démêler le vrai du faux, essayer de comprendre qui vole la voix des femmes.

Ce roman, sous couvert d’enquête policière t’offre une immersion dans un pays, une visite guidée au cœur de l’Iran, et plus principalement d’Ispahan.

News

Jean-Christophe Chauzy et Pierre Pelot : L’été en pente douce

L‘été en pente douce adapté en BD, d'après le roman culte de Pierre Pelot. A ne rater sous aucun prétexte !

Constance DEBRÉ : Offenses

Offenses, c’est l’histoire du meurtre d’une vieille dame qui n’avait rien demandé à personne...

Gelli : Mangez-le si vous voulez d’après le roman de Jean Teulé

Roman graphique adapté de l’œuvre de Teulé, Gelli n’utilise que le noir et blanc, teinté de rouge pour la victime.

Carl PINEAU : Nuits Nantaises – Greg Brandt

1976. Un braquage particulièrement sanglant met la ville en émoi, les gangsters ont assassiné deux convoyeurs de fond à l’arme lourde.
Stanislas PETROSKY
Stanislas PETROSKY
Après avoir passé 30 ans à préserver les corps des défunts, Stanislas Petrosky est aujourd'hui enseignant en thanatopraxie dans un centre de formation spécialisé. Auteur de nombreux ouvrages, il débute aujourd'hui une série autour de l'une de ses passions, l'anthropologie criminel et ses fondateurs. Prenant pour base de véritables affaires traitée par le professeur Alexandre Lacassagne, Stanislas Petrosky plonge avec érudition dans ce monde si particulier qu'est le monde du crime au tournant du XIXe siècle.

Jean-Christophe Chauzy et Pierre Pelot : L’été en pente douce

L‘été en pente douce adapté en BD, d'après le roman culte de Pierre Pelot. A ne rater sous aucun prétexte !

Constance DEBRÉ : Offenses

Offenses, c’est l’histoire du meurtre d’une vieille dame qui n’avait rien demandé à personne...

Gelli : Mangez-le si vous voulez d’après le roman de Jean Teulé

Roman graphique adapté de l’œuvre de Teulé, Gelli n’utilise que le noir et blanc, teinté de rouge pour la victime.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.